× Se connecter Inscription Produits Fournisseurs Annonces B2B Contact






Air Algérie : les raisons du déclassement

»  News   »  Publié le 26-07-2018  »  lu [ 421 fois ]

Air Algérie : les raisons du déclassement

la compagnie nationale Air Algérie ne figure pas dans le top 100 des meilleures compagnies aériennes, ni parmi les compagnies africaines présentes au nombre de cinq dans le classement  2018 des 100 meilleures compagnies au monde, etabli par Skytrax, organisme de consultation basé à Londres au Royaume-Uni, qui évalue depuis 1989 les compagnies aériennes et les aéroports dans le monde selon la perception des clients.

Les raisons de ce déclassement de la compagnie nationale Air Algérie sont à trouver dans les grèves à répétition du personnel de la compagnie, notamment le personnel au sol mais également le personnel navigant commercial et les pilotes, alors que la compagnie compte plus de 9.500 salariés, ce qui pèse lourd sur les charges de la société. A cela s’ajoute aussi les différents incidents techniques qui ont obligé, à maintes reprises, les avions d’Air Algérie à rebrousser chemin pour éviter la catastrophe.

Le timing de ces mouvements de débrayage n’est pas choisi au hasard, puisque les grévistes choisissent les périodes estivales pour entamer leur mouvement de contestation, prenant ainsi en otage des milliers de voyageurs qui souffrent de l’absence totale de concurrence, notamment sur la destination France/Algérie qui est dominée par le duopole Air Algérie et Aigle Azur. Ces grèves à répétition entrainent une série d’annulation de vols et laissent les voyageurs en plein désarroi, livrés à eux-mêmes dans les aéroports internationaux.

Les voyageurs qui empruntent les avions d’Air Algérie se plaignent régulièrement des retards, marque de fabrique de la compagnie, ce qui fait d’elle une compagnie mal appréciée des voyageurs algériens.

La compagnie Air Algérie continue, malgré les discours rassurants de la tutelle, de traverser une longue zone de « turbulences », son chiffre d’affaires en baisse, puisqu’il avait atteint 13,6 milliards de dinars en 2016 contre 10,8 milliards de dinars en 2015.

Autre fait marquant qui font d’Air Algérie une compagnie mal appréciée des voyageurs, la cherté des billets d’avion qui sont loin d’être abordables. En effet, partir en France pour passer les vacances d’été ou se rendre en Algérie pour nos immigrés établis à l’étranger coûte cher. A ce propos, le collectif Contre la Cherté des Transports vers l’Algérie (CCTA)  et l’association Diaspora des Algériens résidant à l’étranger (Dare) dénoncent chaque année, à l’approche de la saison estivale, les tarifs des billets très élevés, sans que les autorités apportent une solution qui répond aux doléances des Algériens établis en France.

Le manque de préparation des saisons estivales ont un impact sur les performances de la compagnie Air Algérie. Au lieu de pratiquer des promotions sur les destinations les plus prisées, Air Algérie impose des tarifs de plus en plus élevés à ses clients sans se soucier de la qualité de service.

Source: www.algerie-eco.com




Evènements en relation:

         Boumerdès : Siemens installe son premier centre de maintenance de turbines au Maghreb
         La Libra, la cryptomonnaie de Facebook, au menu d’une rencontre avec 26 banques centrales
         SSD SOLUTION AUTOMATIQUE ALGERIE TUNISIE MAROC.
         Algérie Poste : « Hawalatic », un nouveau service de transfert d’argent sans compte CCP
         Vivatech de Paris, des startups algériennes ont fait leurs premiers pas sur la scène
         Le complexe sidérurgique de Bellara opérationnel d’ici fin 2019
         La mise en service la semaine prochaine de la nouvelle aérogare d’Alger
         La Banque Mondiale fait état d’un fort ralentissement de la production algérienne d’hydrocarbures
         Cevital appelle à renoncer à la marche du 5 en sa faveur
         Réseau mondial des centres de l’Instituto Cervantes : Ouverture d’une branche d’aide aux réfugiés sahraouis
         Planche à billets : 6.556 milliards de DA émis jusqu’au 31 janvier 2019
         Tipasa en phase de transition pour devenir une ville intelligente
         Hausse de la facture d’importation des produits alimentaires en 2018 : 135 millions de dollars de plus
         Les hommes d’affaires algériens invités à investir le marché burkinabé
         Sonelgaz : un investissent de 2.400 milliards de dinars prévu pour 2028
         Guitouni élu vice-président de l’Opep à compter du 1er janvier 2019
         Importations : Une liste des fruits soumis au DAPS circule chez les opérateurs
         Bourse d’Alger : l’activité en baisse de plus de 34 en octobre
         Entreprenariat : IncubME lance l’incubation d’une première série de projets prometteurs
         Lancement de nouveaux projets de Cevital à Charleville-Mezieres dans les Ardennes

Made-inalgeria.com

« Première Place de Marché B2B en Algérie, vous permet de trouver des produits, des fournisseurs et d'être en veille sur les appels d'offres, opportunités d'affaires.»

Propriété de Antares développment.Tout les droits sont résérvés.

Tél.: 024 79 97 97

GSM : 0555 05 40 20/21/22/23/24

Fax : 024 79 98 98

Nos partenaires :