.
Made in Algeria
Produits Entreprises Appels d'offres Annonces B2B Actualités
 
 
Se connecter
 
Inscription

Algérie - Corée du Sud

»  News   »  Publié le 19-07-2015  »  lu [ 1107 fois ]

Algérie - Corée du Sud

Conférence de presse conjointe YUN BYUNG-SE - LAMAMRA : « L’Algérie est le seul pays africain avec lequel la Corée du Sud a signé un accord de partenariat stratégique »

«La Corée du Sud est disposée à partager son expérience de développement avec l’Algérie, mais aussi avec d’autres partenaires africains.» C’est en ces termes que le chef de la diplomatie sud-coréenne s’est exprimé jeudi dernier, lors d’un point de presse animé conjointement avec son homologue algérien, à l’issue de sa visite de deux jours à Alger. « L’Algérie est le seul pays africain avec lequel la Corée du Sud a signé un accord de partenariat stratégique. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle j’ai assisté, il y a deux jours, à une réunion à Addis-Abeba», a indiqué Yun Byung-Se, qui a précisé que la Corée du Sud constitue un «parfait» partenaire pour l’Algérie dans le domaine de la croissance économique et un «allié» aux plans régional et international.

«Les deux pays ont des approches communes tant au niveau bilatéral que multilatéral. Nous avons convenu également de renforcer nos relations économiques et d’encourager un rapprochement entre les institutions et les hommes d’affaires, et ce dans le but de renforcer les relations entre les deux parties», a noté le ministre des AE de la Corée du Sud, qui a profité de cette occasion pour lancer, solennellement, une invitation à notre ministre des Affaires étrangères pour effectuer une visite officielle en Coré du Sud. Yun Byung-Se a exprimé, par ailleurs, sa satisfaction de voir des entreprises sud-coréennes exercer sur le marché algérien, notamment dans le domaine de la construction, et a relevé que sa visite de travail en Algérie intervenait à un moment «très important», en l’occurrence la célébration du 27e anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre l’Algérie et la Corée du Sud.    De son côté, notre ministre des Affaires étrangères, M. Ramtane Lamamra, a révélé que l’Algérie et la Corée du Sud veulent enrichir leur arsenal juridique dans le but de «renforcer» leur coopération économique.

«Nous sommes arrivés à la conclusion que cet arsenal juridique régissant les relations économiques bilatérales doit être enrichi ou actualisé pour certains cas», a précisé le ministre d’État, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale. Il a souligné, à cette occasion, la «nécessité» de créer un conseil d’affaire algéro-sud-coréen qui regrouperait les hommes d’affaires des deux pays et contribuerait au «renforcement» de leurs relations économiques.

Rappelant que depuis l’établissement de leurs relations diplomatiques, il y a 27 ans, les deux pays ont conclu 55 accords de coopération dans le domaine économique et créé une grande commission mixte, qui s’est réunie à Alger et à Séoul, et une «Task Force» pour encourager la coopération économique, le chef de la diplomatie algérienne reconnaît qu’«il manque tout de même un conseil d’affaires qui regrouperait les hommes d’affaires des deux pays, et cela», a-t-il ajouté, «est particulièrement opportun lorsqu’il s’agit d’un pays comme la Corée du Sud qui, il y a quelques années, était encore un pays membre du groupe des 77 et qui est entré à l’OCDE en tant que 13e puissance économique mondiale». Aussi, «l’exemple de la Corée du Sud mérite d’être médité en termes d’efforts à faire et de réformes à réaliser», a-t-il poursuivi.                                                                                                   

Concernant les relations algéro-sud coréennes, Ramtane Lamamra a affirmé que celles-ci ont connu, au fil des années, un degré avancé de «confiance» et «d’amitié», notamment depuis la signature d’un accord de partenariat stratégique, en 2006 à Alger, par les Chefs d’État des deux pays. «Le dialogue politique entre Alger et Séoul était constant et franc. La Corée du Sud demeure à l’écoute des préoccupations des pays d’Afrique et des pays arabes et, de son côté, l’Algérie suivait avec beaucoup d’intérêt l’évolution des événements dans la région dans laquelle est située la Corée du Sud et les défis qu’elle a connus», a-t-il relevé.                                                                                                             

Sur un autre registre, et alors que la communauté internationale va célébrer prochainement le 70e anniversaire de la création des Nations unies, notre ministre des AE soutient que l’Algérie et la Corée du Sud accordent un «intérêt particulier» aux questions globales qui «intéressent l’humanité» et estime que la visite de son homologue sud-coréen en Algérie intervient en temps opportun et ouvre des perspectives «prometteuses» pour la «concrétisation» des objectifs fixés par les Chefs d’État des deux pays dans le cadre de la déclaration de partenariat stratégique.

Source : http://www.elmoudjahid.com/




Evènements en relation:

         L’ultime solution face à l’aggravation du déficit budgétaire
         France
         Selon le Président du FCE
         LFC
         FCE
         Algérie - Espagne
         Algérie - Chine
         Algérie - Espagne
         Coopération algéro-égyptienne
        
         Boumerdès
         Algérie - Corée du Sud
         Commerce
         Laghouat
         Banque extérieure d'Algérie BEA
         Nation
         Investissement
         Micro-entreprises
         Registre du commerce
         Algérie - Egypte
  
Eclairage de jardin : LED
Tubes en PEHD pour la distribution de combustible gazeux
Boîtes de dérivation Plexo™
Programme Soliroc™
Piment Tonus
Boisson non gazeuse Mangue
Boisson au jus de raisin et au mûre
Vente grue à tour
Groupes électrogènes
Silencieux à baffles



lKyRmKSZ
lKyQnKSY
lKuUl6WT
lKyRnKWZ
lKyRmKSY
lKmTnKWS
lKyQnKia
lKyQm6uV

Bienvenue | Accueil | Concept | Devenir membre Made in Algeria | Contact | Connexion