× Se connecter Inscription Produits Fournisseurs Annonces B2B Contact






Algérie : entre 1500 et 2000 milliards de dinars circulent hors circuit bancaire

»  News   »  Publié le 15-02-2018  »  lu [ 115 fois ]

Algérie : entre 1500 et 2000 milliards de dinars circulent hors circuit bancaire

Entre 31,38 et 41,8% de la masse monétaire de 4.780 milliards de dinars jusqu'au 31 décembre 2017, sont en dehors du circuit bancaire, a déclaré le gouverneur de la Banque de l'Algérie, Mohamed Loukal, ce lundi à l'occasion de la présentation du rapport annuel relatif à l'évolution économique et monétaire dans le pays. Le responsable a appelé à une réintroduction de cet argent dans le circuit bancaire.

Sur un montant total de près de 4.780 milliards de dinars, représentant les fonds en circulation (billets de banque et pièces de monnaie compris), quelque 1500 à 2000 milliards de dinars sont thésaurisés et circulent actuellement hors circuit bancaire, selon les estimations avancées ce lundi 12 février par le gouverneur de la Banque d'Algérie (BA), Mohamed Loukal. Alors qu'il intervenait devant l'Assemblée populaire nationale (APN) dans le cadre de la présentation du rapport annuel relatif à l'évolution économique et monétaire dans le pays, le responsable a insisté sur le fait qu'il était important de canaliser ces fonds qui représentent entre 31,38 et 41,8% de la masse monétaire pour les introduire dans le circuit bancaire.

Mohamed Loukal a appelé à intégrer cette opération parmi les priorités essentielles de la stratégie financière et commerciale du pays. Poursuivant son exhortation, le patron de la Banque d'Algérie a annoncé que « la masse monétaire hors du circuit bancaire a connu une baisse de 105 milliards de dinars en un mois (décembre 2017) », sous l'effet des mesures édictées en octobre 2017 par la Banque sur les procédures liées aux domiciliations bancaires des importations destinées à la revente en état. Ces fonds absorbés par les banques commerciales exerçant en Algérie, ont « permis une augmentation des ressources bancaires  à hauteur de 172 milliards de dinars, en un seul mois », a précisé le gouverneur de la BA.

Augmentation des dépôts bancaires
Les efforts des autorités algériennes pour l'introduction des fonds hors circuit bancaire a permis en Algérie, une augmentation des dépôts bancaires. Selon le gouverneur Mohamed Loukal, ceux-ci ont atteint la somme de 9.602 milliards de dinars en septembre 2017, malgré la baisse des dépôts de secteurs des hydrocarbures de 8%. Dans les détails, souligne le responsable bancaire, cette hausse est portée par l'augmentation des dépôts de secteur public avec +9,3% et ceux du privé et ménages avec une hausse de +4,2%. Les dépôts à court terme quant à eux, sont de 41,4%, soit l'équivalent de 9.763 milliards de dinars, alors que 5,48% sont des dépôts à vue, ce qui représente 6.534 milliards de dinars. Le reste concerne des dépôts en garantie, soit plus de 10%, représentant 973 milliards de dinars.

Par ailleurs, Mohamed Loukal a indiqué que le niveau global de la liquidité bancaire s'est amélioré et a atteint 1.400 milliards de dinars à fin 2017, après avoir régressé jusqu'à 512 milliards de dinars en septembre dernier. Cette remontée s'explique selon l'expert, par la réactivation par ses services, des instruments de refinancement des banques primaires (réescompte et open-market), mais aussi la mise en place du dispositif de financement interne non conventionnel.

Source : www.afrique.latribune.fr/


Evènements en relation:

         Malek Zerourou : « La jeunesse est la vraie richesse de l’Algérie »
         Classement des pays par coût de la vie dans le monde : l’Algérie à la 122ème place
         Mise en œuvre de l’Accord de paix: poursuivre le processus de stabilisation du Mali
         Algérie-France : l’accord sur les échanges des jeunes actifs ratifié des deux côtés
         Les importations algériennes de téléphones en hausse de 18.3 au premier trimestre 2018
         Algérie-Mali: 13ème session du Comité bilatéral stratégique
         Algérie-France: Plus d’une centaine d’opérateurs économiques algériens à Paris en juin
         Industrie de montage automobile en Algérie : Le consommateur, le dindon de la farce
         Investissement : les Emirats Arabes Unis abandonnent la règle 51/49
         ENIE : La fabrication des terminaux de paiement électroniques (TPE) débutera en juin prochain
         Développement de la capitale : plus de 607,5 M.D déboursés entre 2010 et 2017
         Réalisation des nouvelles zones industrielles
         PLFC 2018 : les documents d’identités fortement taxés
         Algérie-Poste : Régularisation de 2075 travailleurs en situation d’emploi temporaire
         Population mondiale : 68 de citadins en 2050 contre 55 aujourd’hui
         Prévention contre les intoxications alimentaires
         La nouvelle gare maritime inaugurée en juin avec une nouvelle ligne Béjaïa-Barcelone
         Bouhadja: appel à trouver les voies de promotion du Vivre ensemble en paix
         Création d’une coordination nationale des associations de souscripteurs AADL
         Hadj 2018: poursuite de l'opération de dépôt des dossiers de visa jusqu'à nouvel ordre

Made-inalgeria.com

« Première Place de Marché B2B en Algérie, vous permet de trouver des produits, des fournisseurs et d'être en veille sur les appels d'offres, opportunités d'affaires.»

Propriété de Antares développment.Tout les droits sont résérvés.

Tél.: 024 79 97 97

GSM : 0555 05 40 20/21/22/23/24

Fax : 024 79 98 98

Nos partenaires :

 

Notre réseau :

facebook

Twitter

Catalogues

Linkedin