× Se connecter Inscription Produits Fournisseurs Annonces B2B Contact






Algérie : entre 1500 et 2000 milliards de dinars circulent hors circuit bancaire

»  News   »  Publié le 15-02-2018  »  lu [ 258 fois ]

Algérie : entre 1500 et 2000 milliards de dinars circulent hors circuit bancaire

Entre 31,38 et 41,8% de la masse monétaire de 4.780 milliards de dinars jusqu'au 31 décembre 2017, sont en dehors du circuit bancaire, a déclaré le gouverneur de la Banque de l'Algérie, Mohamed Loukal, ce lundi à l'occasion de la présentation du rapport annuel relatif à l'évolution économique et monétaire dans le pays. Le responsable a appelé à une réintroduction de cet argent dans le circuit bancaire.

Sur un montant total de près de 4.780 milliards de dinars, représentant les fonds en circulation (billets de banque et pièces de monnaie compris), quelque 1500 à 2000 milliards de dinars sont thésaurisés et circulent actuellement hors circuit bancaire, selon les estimations avancées ce lundi 12 février par le gouverneur de la Banque d'Algérie (BA), Mohamed Loukal. Alors qu'il intervenait devant l'Assemblée populaire nationale (APN) dans le cadre de la présentation du rapport annuel relatif à l'évolution économique et monétaire dans le pays, le responsable a insisté sur le fait qu'il était important de canaliser ces fonds qui représentent entre 31,38 et 41,8% de la masse monétaire pour les introduire dans le circuit bancaire.

Mohamed Loukal a appelé à intégrer cette opération parmi les priorités essentielles de la stratégie financière et commerciale du pays. Poursuivant son exhortation, le patron de la Banque d'Algérie a annoncé que « la masse monétaire hors du circuit bancaire a connu une baisse de 105 milliards de dinars en un mois (décembre 2017) », sous l'effet des mesures édictées en octobre 2017 par la Banque sur les procédures liées aux domiciliations bancaires des importations destinées à la revente en état. Ces fonds absorbés par les banques commerciales exerçant en Algérie, ont « permis une augmentation des ressources bancaires  à hauteur de 172 milliards de dinars, en un seul mois », a précisé le gouverneur de la BA.

Augmentation des dépôts bancaires
Les efforts des autorités algériennes pour l'introduction des fonds hors circuit bancaire a permis en Algérie, une augmentation des dépôts bancaires. Selon le gouverneur Mohamed Loukal, ceux-ci ont atteint la somme de 9.602 milliards de dinars en septembre 2017, malgré la baisse des dépôts de secteurs des hydrocarbures de 8%. Dans les détails, souligne le responsable bancaire, cette hausse est portée par l'augmentation des dépôts de secteur public avec +9,3% et ceux du privé et ménages avec une hausse de +4,2%. Les dépôts à court terme quant à eux, sont de 41,4%, soit l'équivalent de 9.763 milliards de dinars, alors que 5,48% sont des dépôts à vue, ce qui représente 6.534 milliards de dinars. Le reste concerne des dépôts en garantie, soit plus de 10%, représentant 973 milliards de dinars.

Par ailleurs, Mohamed Loukal a indiqué que le niveau global de la liquidité bancaire s'est amélioré et a atteint 1.400 milliards de dinars à fin 2017, après avoir régressé jusqu'à 512 milliards de dinars en septembre dernier. Cette remontée s'explique selon l'expert, par la réactivation par ses services, des instruments de refinancement des banques primaires (réescompte et open-market), mais aussi la mise en place du dispositif de financement interne non conventionnel.

Source : www.afrique.latribune.fr/


Evènements en relation:

         Sonelgaz : un investissent de 2.400 milliards de dinars prévu pour 2028
         Guitouni élu vice-président de l’Opep à compter du 1er janvier 2019
         Importations : Une liste des fruits soumis au DAPS circule chez les opérateurs
         Bourse d’Alger : l’activité en baisse de plus de 34 en octobre
         Entreprenariat : IncubME lance l’incubation d’une première série de projets prometteurs
         Lancement de nouveaux projets de Cevital à Charleville-Mezieres dans les Ardennes
         Signature d’un contrat entre l’Algérie et l’Italie, pour la réalisation d’un projet de GPL
         Le Top 10 des pays africains ayant attiré le plus de projets d’IDE en 2017
         La stratégie algérienne de promotion de l’emploi , évoquée par l’ONU
         Le déficit commercial de l’Algérie s’est chiffré à 3,691 milliards de dollars
         De nombreuses compagnies étrangères s’intéressent à l’investissement en Algérie
         Pétrole: le prix du panier de l'Opep à plus de 78 dollars
         Automobile : Une dizaine de constructeurs s’intéressent au marché algérien
         Le groupe Tahkout décroche la représentation de BMW en Algérie
         Assurance des exportations : Cagex singe une convention avec Natixis
         ultime réde la CREG avant le lancement de l’avis d’appel d’offres des 150 MW
         Classement 2018 des économies africaines les plus compétitives selon le WEF
         Énergies renouvelables : une société mixte Algéro-Espagnole est née
         L’Algérie lancera un projet d’approvisionnement en énergie en Libye avant fin 2018
         L’institut Fraser classe l’Algérie à la 159ème place sur 162

Made-inalgeria.com

« Première Place de Marché B2B en Algérie, vous permet de trouver des produits, des fournisseurs et d'être en veille sur les appels d'offres, opportunités d'affaires.»

Propriété de Antares développment.Tout les droits sont résérvés.

Tél.: 024 79 97 97

GSM : 0555 05 40 20/21/22/23/24

Fax : 024 79 98 98

Nos partenaires :