× Se connecter Inscription Produits Fournisseurs Annonces B2B Contact






Aménagement du territoire

»  News   »  Publié le 17-03-2015  »  lu [ 1933 fois ]

Aménagement du territoire

Dalila Boudjemaa: "Réhabiliter les potentialités existantes"

Dans le cadre des objectifs et de la stratégie de mise en œuvre de la politique de l'aménagement du territoire, la ministre de l'Aménagement du territoire et de l'Environnement, Dalila Boudjemaa, a, dimanche à l'issue de la clôture de la conférence régionale sur l'examen du Schéma d'aménagement de l'espace de programmation territoriale (SEPT) du Sud-Est (Biskra, El-Oued, Ouargla et Ghardaïa) qui s'est tenue à El-Oued, souligné que le développement du SEPT fait partie des segments de la concrétisation du SNAT (Schéma national d'aménagement du territoire), axé sur des bases de développement durable et répondant aux "spécificités de la région, qu'il appartient de respecter, en vue d'assurer un programme de développement équilibré, associant les différents secteurs liés à l'opération de développement". A ce titre, considérant le rôle stratégique des infrastructures de base dans le développement des régions du Sud ainsi que leur contribution à la croissance économique, le gouvernement préconise dans son Plan d'action la réalisation d'un vaste programme d'actions visant à renforcer leur contribution à cet objectif. A cet, effet, Mme Dalila Boudjemaa a expliqué que "Le Schéma national d'aménagement du territoire vise la restructuration et la redynamisation du territoire, pour remédier aux dysfonctionnement et réhabiliter les potentialités existantes". 

Tenant compte des spécificités sahariennes, le SNAT a été élaboré dans le cadre de la mise en œuvre de la stratégie nationale d'aménagement du territoire, explique-t-elle encore. Le bilan global du développement économique et social des régions du sud du pays, en dépit des efforts déployés par l'Etat au cours de ces dernières années, a révélé un certain nombre de distorsions et de déséquilibres qui recèlent certains risques pour l'avenir, pour ce qui est de l'occupation rationnelle et équilibrée du territoire, et la répartition équitable des emplois et des revenus. Ces déséquilibres peuvent, d'une part, entraver ce développement harmonieux à long terme et la concrétisation des options fondamentales du pays, et, d'autre part, accroître les inégalités et les disparités entre les différentes régions sahariennes. Leur correction impose, comme priorité en matière d'aménagement du territoire, une meilleure occupation de l'espace. Elle implique une répartition volontaire, organisée et planifiée des activités est d'assurer un véritable équilibre régional, qui puisse garantir les conditions de vie les meilleures des populations du sud du pays. Dans ce contexte, la signification de la politique d'aménagement du territoire apparaît selon un triple point de vue: elle est stratégique, parce qu'elle assure une occupation rationnelle et équilibrée du territoire et doit répondre aux impératifs de défense nationale et régionales ; elle est économique, parce qu'elle vise l'utilisation optimale des potentialités nationales et régionales ; elle est historique, culturelle et humaine, parce qu'elle constitue le cadre d'intégration inter-régional et continental du territoire national. Ce redéploiement des activités et des populations qui vise la résorption des déséquilibres s'appuie sur une stratégie de l'aménagement du territoire, dont les fondements ont été définis par le programme du chef de l'Etat, M. Abdelaziz Bouteflika, en ce qui concerne le développement des régions du Sud et des Hauts-  Plateaux. 

Déjà le projet "SEPT Sud concerne une superficie globale de 316.000 hectares, soit 13 % de la superficie du pays, et une proportion représentant 7 % de la population globale de l'Algérie. Cela a fait dire à la ministre de l'Aménagement du territoire et de l'Environnement :"Les pouvoirs publics accordent un grand intérêt au développement des régions des Hauts-Plateaux et du sud du pays". Elle a également rappelé que le gouvernement, sous les directives du président de la République, a mobilisé d'importants moyens humains et matériels, pour la réalisation d'infrastructures de base et de projets dans ces régions, en instituant des Fonds pour le financement de ces opérations de développement. En tant que politique ayant pour finalité la promotion de tous les citoyens, l'aménagement du territoire, conformément au programme du chef de l'Etat, a pour objectif fondamental l'élimination des disparités régionales, tant au niveau de la répartition des populations que des activités économiques, sociales et culturelles. Le Plan d'action du gouvernement a donc choisi d'orienter les plus grands efforts de développement vers les régions déshéritées; c'est le sens de la politique de déséquilibre régional mise en relief dans le discours de Mme Dalila Boudjemaa. En effet, si cette politique vise à la promotion des hommes, à l'égalité entre tous les citoyens, elle ne pourrait atteindre ces objectifs que dans la mesure où elle supprime les inégalités de chance entre Algériens, indépendamment de la région où ils vivent. 

D'ailleurs, le président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika, à travers ses préoccupations et ses insistances pour le développement du capital humain, s'est toujours dit qu'il ne saurait accepter, une inégalité de développement entre les différentes régions du pays. "Le principe de l'égalité des chances et le plein épanouissement de tous les citoyens implique le refus d'accepter qu'une partie de la population soit obligée de se déraciner et d'aller chercher ailleurs l'instruction, le travail et les moyens de vie qu'elle ne trouve pas dans sa région d'origine". A ce titre, l'application de ce principe implique la répartition des fruits du développement national à travers l'ensemble des régions. L'expansion économique devra profiter à l'ensemble des citoyens, citadins ou ruraux, et à travers tout le territoire. Cela n'est possible que si une répartition volontaire et sélective des activités génératrices de progrès et de revenus est entreprise au bénéfice des régions subissant pour diverses raisons des handicaps, notamment les zones montagneuses, les Hauts-Plateaux, le Sud et les régions frontalières qui n'ont pas bénéficié du développement à la mesure de leurs problèmes.

Source : http://www.lemaghrebdz.com/


Evènements en relation:

         Vous êtes un industriel ? Economisez jusqu'à 200 000 DA HT
         webinaire sur l'Introduction à la Normalisation
         ELAIZ
         Possibilité de création d’un groupe industriel de dessalement de l’eau de mer
         Actualités Protection de l’environnement, L’Algérie fait appel à l’expérience belge
         Les objectifs mondiaux relatifs à l’énergie, le rythme général reste trop lent
         MENA : La croissance dépassera 3% en 2018
         FEIDA 2015
         Énergies renouvelables
         Energie renouvelables
         Aménagement du territoire
         Energie
         Energie
         Energies renouvelables
         Énergie
         ERA 2014
         Sonatrach
         Energie verte
         Sommet mondial des régions pour le climat
         stations de dessalement d'eau

Agenda B2B

Terroir Santé Boumerdes

Terroir Santé Boumerdes


Magasin Térroir Santé

Magasin Térroir Santé


Made-inalgeria.com

« Première Place de Marché B2B en Algérie, vous permet de trouver des produits, des fournisseurs et d'être en veille sur les appels d'offres, opportunités d'affaires.»

Propriété de E- business Algeria développment.Tout les droits sont résérvés.

  • Gsm : +213 (0) 555 05 40 20
  • Tél.: 024 79 91 64
  • Fax: 024 79 91 64

Nos partenaires :