× Se connecter Inscription Produits Fournisseurs Annonces B2B Contact






Commission mixte algéro-émiratie: consolidation de la coopération économique

»  News   »  Publié le 17-09-2018  »  lu [ 357 fois ]

Commission mixte algéro-émiratie: consolidation de la coopération économique

ALGER- Les relations algéro-émiraties devront connaitre un nouvel élan à la faveur de la signature de plusieurs accords de coopération lors des travaux de la 14e session de la Commission mixte algéro-émiratie, prévues les 17 et 18 septembre à Alger.

Cette session permettra d'élargir la coopération dans plusieurs domaines et donnera lieu également à l'évaluation des relations économiques entre  les deux pays.

Le ministre des Affaires étrangères, Abdelkader Messahel et le ministre de l'Economie des Emirats Arabes Unis (EAU), Soltan Ben Said El Mansouri coprésideront lundi (demain) les travaux de la 14e session  qui examinera les opportunité d'intensification et d'élargissement des relations bilatérales, au mieux des intérêts des deux pays frères, dans le cadre des orientations des présidents de deux Etats, Abdelaziz Bouteflika et Cheikh Khalifa Ben Zayed Al Nehyane.

L'Algérie et les EAU visent à porter la valeur de leurs investissements à près de 20 milliards de dollars à moyen terme, selon les responsables des deux pays, et fructifier les opportunités qui s'offrent aux deux pays dans le domaine de l'export, d'autant plus que l'Algérie peut être, pour les EAU, un pont vers l'Afrique et l'Europe et que les EAU peuvent être, pour l'Algérie, un pont vers les marchés d'Asie.

Plus de 200 entreprises algériennes activent aux EAU dans plusieurs secteurs, tels que les services, l'immobilier, le commerce, les transports, et la logistique, tandis que plus de 15 entreprises émiraties activent en Algérie, d'après les dernier chiffres fournis lors de la 13e session de la Haute commission mixte algéro-émiratie tenue à Abou Dhabi en 2016.

Les sociétés émiraties s'intéressent à plusieurs filières industrielles, essentiellement l'industrie mécanique, la sous-traitance dans le domaine automobile, les énergies renouvelables et l'industrie pharmaceutique.

Les hommes d'affaires des deux pays partagent le même point de vue de leurs gouvernement respectifs et s'emploient à collaborer ensemble pour concrétiser des projets gagnant-gagnant.

 

==Un rythme de coopération accéléré==

 

Les investissements algéros-émiratis ont connu, depuis 2014, une nouvelle orientation en direction des secteurs de l'industrie, la pharmacie, le transport, l'enseignement supérieur, l'énergie ...etc. Dans ce sens, plusieurs document juridiques ont été signés, en mai 2014, par les deux pays portant notamment sur un contrat de partenariat entre le groupe Saidal et l'entreprise Djefar dans le domaine de l'industrie pharmaceutique, un programme exécutif en matière de gestion d'archives pour les années 2014-2016, en sus d'un accord de coopération entre l'Agence de presse algérienne et son homologue émiratie, un mémorandum d'entente dans le secteur de la jeunesse et des sports et un autre portant sur l'équivalence des diplômes de l'Enseignement supérieur et de la recherche scientifique.

Le projet de la raffinerie d'aluminium sise à Béni Saf d'un montant de 5 milliards USD, le projet de production du lait à Tiaret et le projet de réalisation d'une station électrique (Hadjret El Nos 1200 mégawatts) d'un montant d'un milliard USD, sont la concrétisation de la nouvelle orientation des investissements émiratis en Algérie.

Par ailleurs, l'année 2017 a été marquée par une nouvelle dynamique de coopération dans le domaine de l'industrie et des mines, avec l'identification des principaux domaines d'intérêt commun, à savoir l'industrie mécanique, le traitement des déchets durs, la sous-traitance et l'industrie aluminium.

Lire aussi: Algérie-EAU: Messahel coprésidera lundi la 14e session de la Commission mixte

Dans le domaine de l'industrie mécanique, l'Algérie et les EAU sont liés par d'importants partenariats qui se sont traduits par la création, en 2012, de trois sociétés à capitaux mixtes. Il s'agit de la Société algérienne de production de poids lourds de marque Mercedes-Benz/SPA à Rouiba, de celle de fabrication de véhicules de marque Mercedes-Benz/SPA à Tiaret et de celle de fabrication de moteurs de marque allemande (Mercedes-Benz, Deutz et MTU/ SPA) à Oued Hamimine (Constantine).

En outre, une nouvelle usine algéro-émiratie pour la fabrication et la transformation de l'acier a vu le jour à Relizane. Ce projet de 300 millions de dollars produit annuellement plus d'un (1) million de tonnes d'acier.

Une nouvelle société mixte algéro-émiratie pour la production de l'acier devra également voir le jour à Annaba sous la dénomination "Emirate Dzayer Steel", et ce après que le Conseil de participation ait donné son accord, en mars 2018, pour la concrétisation de ce projet d'un montant de 1,6 milliards d'euros.

En avril 2017, un mémorandum de coopération a été signé entre les agences spatiales algérienne et émiratie pour l'échange d'expertises et d'experiences techniques, l'amélioration du niveau technique et le soutien de la formation.

Dans le domaine de l'agriculture, les relations algéro-émiraties ont été marquées par la signature d'une protocole d'accord entre le groupe "Agrodiv" et la société émiratie "Elite Agro LLC", en vue de développer des fermes pilotes pour la production de céréales, de fourrages et de fruits et légumes.

Lire aussi: Bemeradi insiste sur l'importance de la réunion de la Commission mixte algéro-émiratie

Le domaine de l'enseignement supérieur a également vu l'intensification des visites scientifiques et des séjours pédagogiques au profit des experts et des enseignants du grade de professorat des universités des deux pays, tout en permettant aux étudiants post graduation de participer à différents séminaires et conférences, organisés au niveau des universités algériennes et émiraties.

L'Algérie et les Emirats Arabes Unis oeuvrent, depuis Octobre 2017, à la réactivation de l'accord de coopération touristique, signé en 2007, à travers la création d'une commission chargée du suivi de sa mise en oeuvre, outre la mise en place de programmes de visites organisées en Algérie, proposés aux agences du tourisme émiraties en vue de promouvoir la destination Algérie.

La coopération économique algéro-émiratie a vu également, en mai 2013, la signature de plusieurs conventions sur le commerce, le transport aérien et maritime, portant sur un mémorandum d'entente sur les procédures administratives relatives à l'application du traite de non double imposition, signé le 24 avril 2001, ainsi que l'accord de coopération dans le domaine des prestations aériennes et l'accord sur le transport maritime et les ports.

En 2012, une commission mixte algéro-émiratie du suivi de l'investissement été créée pour la prise en charge des investissements algéro-émiratis réalisés ou en voie de réalisation. Cette commission se réunit tous les six mois pour évaluer l'état des projets bilatéraux, outre la création d'une  commission mixte de coopération entre l'Algérie et les Emirats Arabes Unis en 2014.

 

== Deux milliards d'euros d'échanges commerciaux ==

 

Selon les chiffres officiels, la valeur des échanges commerciaux entre l'Algérie et les Emirats Arabes Unis entre 2009 et 2014 s'élève à 2 milliards d'euros, avec 250 millions d'euros d'importations émiraties et 740 millions d'euros d'éxpotations vers l'Algérie.

Lors de la 14e session de la Commission mixte algéro-émiratie, les responsables des deux pays aspirent à la création de nouveaux partenariats et la signature de mémorandums d'entente prometteurs qui viendraient s'ajouter à plus d'une quarantaine de mémorandums et accords signés entre les deux parties dans différents domaines.




Evènements en relation:

         Boumerdès : Siemens installe son premier centre de maintenance de turbines au Maghreb
         La Libra, la cryptomonnaie de Facebook, au menu d’une rencontre avec 26 banques centrales
         SSD SOLUTION AUTOMATIQUE ALGERIE TUNISIE MAROC.
         Algérie Poste : « Hawalatic », un nouveau service de transfert d’argent sans compte CCP
         Vivatech de Paris, des startups algériennes ont fait leurs premiers pas sur la scène
         Le complexe sidérurgique de Bellara opérationnel d’ici fin 2019
         La mise en service la semaine prochaine de la nouvelle aérogare d’Alger
         La Banque Mondiale fait état d’un fort ralentissement de la production algérienne d’hydrocarbures
         Cevital appelle à renoncer à la marche du 5 en sa faveur
         Réseau mondial des centres de l’Instituto Cervantes : Ouverture d’une branche d’aide aux réfugiés sahraouis
         Planche à billets : 6.556 milliards de DA émis jusqu’au 31 janvier 2019
         Tipasa en phase de transition pour devenir une ville intelligente
         Hausse de la facture d’importation des produits alimentaires en 2018 : 135 millions de dollars de plus
         Les hommes d’affaires algériens invités à investir le marché burkinabé
         Sonelgaz : un investissent de 2.400 milliards de dinars prévu pour 2028
         Guitouni élu vice-président de l’Opep à compter du 1er janvier 2019
         Importations : Une liste des fruits soumis au DAPS circule chez les opérateurs
         Bourse d’Alger : l’activité en baisse de plus de 34 en octobre
         Entreprenariat : IncubME lance l’incubation d’une première série de projets prometteurs
         Lancement de nouveaux projets de Cevital à Charleville-Mezieres dans les Ardennes

Made-inalgeria.com

« Première Place de Marché B2B en Algérie, vous permet de trouver des produits, des fournisseurs et d'être en veille sur les appels d'offres, opportunités d'affaires.»

Propriété de Antares développment.Tout les droits sont résérvés.

Tél.: 024 79 97 97

GSM : 0555 05 40 20/21/22/23/24

Fax : 024 79 98 98

Nos partenaires :