× Se connecter Inscription Produits Fournisseurs Annonces B2B Contact






Complexe textile de Tlemcen

»  News   »  Publié le 14-01-2015  »  lu [ 2209 fois ]

Complexe textile de Tlemcen

Perspectives de développement prometteuses

Le complexe industriel de textile de Chetouane (Tlemcen) présente des perspectives de développement prometteuses, après la dernière reconfiguration du secteur, décidée en mars 2011 par le Conseil de participation de l’Etat, a souligné son directeur général, Abdellaoui Noureddine.

Le complexe industriel de textile de Chetouane (Tlemcen) présente des perspectives de développement prometteuses, après la dernière reconfiguration du secteur, décidée en mars 2011 par le Conseil de participation de l’Etat, a souligné son directeur général, Abdellaoui Noureddine. Relevant actuellement de l’Entreprise algérienne de textile industriel et technique (E.A.T.I.T), détenue à hauteur de 60% par l’établissement de l’habillement et de la chaussure, placée sous tutelle de la direction de la fabrication militaire  du ministère de la Défense nationale, le complexe de Chetouane (ex-entreprise Soitex) voit ses activités reprendre, après plusieurs années de difficultés.

En effet, de 2000 à 2011, cette entreprise aura vécu une situation financière précaire avec un parc machines à l’arrêt et des difficultés de règlement des salaires en l’absence de plans de charges conséquents et une très forte concurrence, a indiqué le même responsable. Les sept complexes relevant de l’E.A.T.I.T, implantés à Souk-Ahras, Batna, M’sila, Draa Ben Khedda, Bejaia, Sebdou et Tlemcen, approvisionnent  régulièrement les unités de l’ANP en différents produits, chacun dans un domaine. Le complexe de Tlemcen est spécialisé dans la production des tenues militaires et autres accessoires.

Des résultats jugés probants sont enregistrés dès l’année 2012, au niveau du complexe de Chetouane, avec une nette augmentation de la production, passant  de 2 millions à 4 millions de mètres carrés de tissus en 2014. Ces résultats se sont également répercutés positivement sur le chiffre d’affaires. Au cours de 2014, le chiffre attendu dépasse les 1,12 milliard de dinars, une performance jamais atteinte dans le secteur de l’industrie textile, a souligné le même responsable, ajoutant que ce même complexe est parvenu à dégager une valeur ajoutée et un excédent à même de supporter les charges d’exploitation. Sur le plan de la ressource humaine, le même responsable a indiqué que les effectifs du complexe s’élèvent à 421 travailleurs. Pour pallier le départ  en retraite de certaines compétences, la direction a établi un plan de recrutement et de formation, en collaboration avec l’ANEM et la direction de la formation professionnelle. Quelque cinquante travailleurs sont actuellement pris en charge au niveau du centre de formation, ouvert au sein même du complexe. Par ailleurs, le plan d’investissement colossal élaboré par la direction de la fabrication militaire du MDN pour l’acquisition d’équipements modernes  donnera à ce fleuron de l’industrie textile nationale, les moyens de reconquérir  une part du marché. 

Il est prévu la réception, au cours du 1er trimestre 2015, des premières  machines, a souligné le même responsable, ajoutant que parmi ces équipements figurent des métiers à tisser, une ligne d’induction universelle, une imprimeuse numérique à grande largeur et des laboratoires d’analyses. L’installation de ces nouveaux équipements permettra d’augmenter sensiblement les capacités de production et d’améliorer la qualité des produits, ce qui offre de nouvelles perspectives à même de développer de nouveaux produits techniques tels que le NRBC, un produit de défense contre le nucléaire, la radioactivité, les bactéries et enfin les produits chimiques. Le complexe industriel de textile de Tlemcen compte également reconquérir  une part du marché national du tissu d’usage commun, civil, a souligné son DG. Il est prévu la production de certains articles tels que la bagagerie, le sportwear et les tissus médicaux. De même que des projets divers ont été inscrits au profit  du complexe comme la culture du coton et la fabrication des filaments synthétiques pour obtenir la matière première nécessaire à l’activité du textile. Celle-ci est actuellement importée comme le polyamide et le coton, signale-t-on de même source.

Source : http://www.elmoudjahid.com/


Evènements en relation:

         TDA SPA
         Texstyle-Expo
         Textiles et cuirs : la filière sera dotée de plus de 4 millions de peaux dès 2019
         300 millions de dollars d’importations de produits de maquillage chaque année
         Le secteur du textile se dote d’un centre d’expertise technique et industriel textile
         Production chaussures militaires
         Complexe textile de Tlemcen
         Conséquence du plan de relance
         Accords de commandes public-public
         Industrie du cuir
         Usines de textile
         Partenariat algéro-turc
         Colloque sur les technologies du textile
         Industrie du textile
         L'Etat a investi des milliards pour sa relance
         Secteur de textile
         Secteur du textile 
         Textile Algérien
         Partenariat algéro-serbe
         Textile algérien à l’épreuve du partenariat

Made-inalgeria.com

« Première Place de Marché B2B en Algérie, vous permet de trouver des produits, des fournisseurs et d'être en veille sur les appels d'offres, opportunités d'affaires.»

Propriété de Antares développment.Tout les droits sont résérvés.

Tél.: 024 79 97 97

GSM : 0555 05 40 20/21/22/23/24

Fax : 024 79 98 98

Nos partenaires :