× Se connecter Inscription Produits Fournisseurs Annonces B2B Contact






Croissance : le BTPH demeure le premier propulseur

»  News   »  Publié le 12-04-2018  »  lu [ 91 fois ]

Croissance : le BTPH demeure le premier propulseur

Le Produit intérieur brut (PIB) global de l’Algérie a enregistré une croissance de 0,6% (en terme de volume) au quatrième trimestre 2017 par rapport au même trimestre de l’année 2016, a appris mercredi l’APS auprès de l’Office national des statistiques (ONS).

Quant au taux de croissance du PIB hors hydrocarbures, il a été de 3,1% au 4ème trimestre de l’année 2017 par rapport à la même période de 2016.

Selon l’ONS, ce taux de croissance a été essentiellement tiré par les secteurs d’activités du Bâtiment, Travaux Publics et Hydraulique (BTPH) et du commerce. Ainsi, le taux de croissance a été de 7% pour le secteur du BTPH et de 4,8% pour le commerce.

En terme de valeurs courantes, le PIB augmenté de 6,8% au dernier trimestre 2017 par rapport à la même période de l’année 2016. Le déflateur du PIB (niveau général des prix) a connu une hausse de 6,2% au 4ème trimestre 2017 par rapport à la même période de 2016, contre 3,9% au dernier trimestre de 2016 par rapport au même trimestre de 2015, note l’ONS.

Pour rappel, la croissance du PIB réel a augmenté de 3,7% au 1er trimestre 2017, en raison essentiellement de la forte production dans le secteur des hydrocarbures, qui avait augmenté de 7,1%. Cette croissance du PIB global est passée à 1,5% au deuxième trimestre 2017 par rapport au même trimestre de l’année 2016, tandis que le taux de croissance du PIB hors hydrocarbures avait été de 2,1%.

La croissance du PIB a été de 1,4% au troisième trimestre 2017 par rapport au même trimestre de l’année 2016. Dans son rapport publié en octobre dernier, la Banque mondiale (BM) avait indiqué que la croissance économique algérienne « est bien partie » en 2017 malgré la faiblesse des cours mondiaux du pétrole.

Selon cette institution financière internationale, la croissance économique « solide » enregistrée au début de l’année a été soutenue par « une forte croissance de la production d’hydrocarbures et des dépenses publiques supérieures aux prévisions ».

Toutefois, selon la BM, la croissance devrait accuser un ralentissement au second semestre de 2017 et en 2018 à mesure que les mesures d’assainissement des finances auront des effets. En conséquence, « la croissance du PIB devrait s’établir à 2,2% pour l’année 2017 et peinera à franchir la barre de 2% en 2018-2019 « , selon les mêmes projections.  Le FMI avait, quant à lui, indiqué dans son rapport publié en octobre dernier que la croissance en Algérie devrait ralentir à 1,5% en 2017, puis reculer à 0,8% en 2018, « sous l’effet de la compression projetée des dépenses publiques, avant de se redresser à moyen terme » et remonter à 2,4% en 2022.




Evènements en relation:

         Faut-il réviser l’accord d’association a la zone de libre-échange euro-méditerranéenne
         La nouvelle stratégie économique des autorités algériennes comporte de «sérieux risques»
         AXA Assurances Algérie : une croissance de 34% du chiffre d’affaires
         Malek Zerourou : « La jeunesse est la vraie richesse de l’Algérie »
         Classement des pays par coût de la vie dans le monde : l’Algérie à la 122ème place
         Mise en œuvre de l’Accord de paix: poursuivre le processus de stabilisation du Mali
         Algérie-France : l’accord sur les échanges des jeunes actifs ratifié des deux côtés
         Les importations algériennes de téléphones en hausse de 18.3 au premier trimestre 2018
         Algérie-Mali: 13ème session du Comité bilatéral stratégique
         Algérie-France: Plus d’une centaine d’opérateurs économiques algériens à Paris en juin
         Industrie de montage automobile en Algérie : Le consommateur, le dindon de la farce
         Investissement : les Emirats Arabes Unis abandonnent la règle 51/49
         ENIE : La fabrication des terminaux de paiement électroniques (TPE) débutera en juin prochain
         Développement de la capitale : plus de 607,5 M.D déboursés entre 2010 et 2017
         Réalisation des nouvelles zones industrielles
         PLFC 2018 : les documents d’identités fortement taxés
         Algérie-Poste : Régularisation de 2075 travailleurs en situation d’emploi temporaire
         Population mondiale : 68 de citadins en 2050 contre 55 aujourd’hui
         Prévention contre les intoxications alimentaires
         La nouvelle gare maritime inaugurée en juin avec une nouvelle ligne Béjaïa-Barcelone

Made-inalgeria.com

« Première Place de Marché B2B en Algérie, vous permet de trouver des produits, des fournisseurs et d'être en veille sur les appels d'offres, opportunités d'affaires.»

Propriété de Antares développment.Tout les droits sont résérvés.

Tél.: 024 79 97 97

GSM : 0555 05 40 20/21/22/23/24

Fax : 024 79 98 98

Nos partenaires :

 

Notre réseau :

facebook

Twitter

Catalogues

Linkedin