× Se connecter Inscription Produits Fournisseurs Annonces B2B Contact






Développement local

»  News   »  Publié le 08-09-2015  »  lu [ 1459 fois ]

Développement local

Des contrats de performance seront signés entre le ministère de l'Intérieur et les élus locaux

Azzeddine Kerri, directeur des finances locales a révélé que "Dès cette année et tel qu'a été édicté par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales lors de la réunion gouvernement-walis, des contrats de performance seront introduits", et que l'Etat a décidé de suivre de "très près" et de manière rigoureuse le développement local dans chaque commune et wilaya en imposant aux walis et aux maires de signer des contrats de performance avec la tutelle, a indiqué hier le responsable au ministère de l'Intérieur et des Collectivités locales.

"Les élus seront ainsi tenus de rendre des comptes non seulement sur le taux de consommation des crédits mais sur la valeur ajoutée en matière d'investissement, de postes d'emplois créés, de ressources propres valorisées  et de  nombre de problèmes réglés", a-t-il précisé.

Lors de la dernière réunion Gouvernement-walis, le Premier ministre Abdelmalek Sellal a instruit  les walis et les présidents des communes de jouer un rôle plus actif pour attirer l'investissement et créer de l'emploi.

"Bien qu'importants, les taux d'avancement des projets et la consommation de crédits ne doivent plus constituer les seuls indicateurs de performance de la gestion locale.

 Aujourd'hui vous serez évalués sur les créations d'activités et d'emplois, l'implantation d'investissements et d'entreprises et l'évolution de l'attractivité économique des territoires dont vous avez la responsabilité", a asséné M. Sellal aux walis présents. "Le rôle des autorités locales et à leur tête les walis, et bien sûr les P/APC, est déterminant dans cette démarche (promotion de l'investissement local, Ndlr). Vous êtes madame et messieurs la clé de voûte de notre dispositif et c'est un véritable surpassement de soi que nous attendons de vous", a-t-il dit.

Les walis ont été ainsi sommés de jouer leur rôle en matière de création d'activités et d'emplois, d'implantation d'investissements et d'entreprises et d'amélioration de l'attractivité économique des territoires dont ils ont la responsabilité.

"Désormais, les walis seront évalués sur ces plans qui constituent les indicateurs de performance de la gestion locale", avertit de son côté le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Noureddine Bedoui. L'élaboration d'une nouvelle vision économique et la modification des modes de fonctionnement et de régulation constituent, selon le ministre, un défi à relever compte tenu de la conjoncture actuelle marquée par une baisse continue des cours du pétrole. 

Source : http://www.lemaghrebdz.com/


Evènements en relation:

         Zone de libre échange continentale
         Loi sur la protection de l'enfant: vers la promulgation de textes d'application
         Algérie-Bosnie Herzégovine: volonté des deux pays de renforcer leurs relations économiques
         Raouya: « l’Algérie devrait être un peu plus offensive sur le marché africain »
         Ouyahia reçoit le ministre cubain de la Santé publique
         Industrialisation de l’Afrique: La BAD mise 35 milliards de dollars
         Algérie-Jordanie: renforcement des échanges dans le tourisme et l'artisanat
         L'expérience algérienne en matière de déradicalisation saluée par l'UNESCO
         Renforcer le rapport entre l'institution sécuritaire et les médias
         Mohamed Alioui, président de l’UNPA :« La production céréalière sera doublée cette année »
         Visas pour l’Espagne : l’Ambassade nie un changement de procédures
         Selon la BAD, l’Algérie est le 4ème pays le plus riche en Afrique
         APN: le projet du règlement intérieur présenté lundi
         Unesco: l’Algérie peut jouer un rôle mondial dans le domaine du patrimoine
         Comment trouver un emploi en Algérie?
         Education nationale : un budget supplémentaire de 583 millions de DA pour les salaires
         BEA : 24 milliards de dinars pour financer 174 projets en 2017
         Restriction des importations : L’UE appelle l’Algérie à respecter l’accord d’association
         Le projet de Loi organique des lois de finances présenté devant la commission des finances
         La Sonatrach a perdu 10 000 employés en trois ans

Made-inalgeria.com

« Première Place de Marché B2B en Algérie, vous permet de trouver des produits, des fournisseurs et d'être en veille sur les appels d'offres, opportunités d'affaires.»

Propriété de Antares développment.Tout les droits sont résérvés.

Tél.: 024 79 97 97

GSM : 0555 05 40 20/21/22/23/24

Fax : 024 79 98 98

Nos partenaires :

 

Notre réseau :

facebook

Twitter

Catalogues

Linkedin