× Se connecter Inscription Produits Fournisseurs Annonces B2B Contact






Emmanuel Macron l'Afrique est notre alliée pour inventer les nouveaux équilibres de demain

»  News   »  Publié le 28-08-2018  »  lu [ 298 fois ]

Emmanuel Macron l'Afrique est notre alliée pour inventer les nouveaux équilibres de demain

                     Le président français a consacré à l’Afrique une importante partie de son traditionnel discours annuel au ambassadeurs qu’il a prononcé ce lundi 27 août. Sahel, terrorisme, migration et développement ont été au centre de l’allocution de Macron qui a ainsi donné le cadrage de l’action diplomatique française, laquelle fait de l’Afrique une de ses priorités.

Comme c'était annoncé par ses services, l'Afrique était bien présente dans le discours prononcé par le président Emmanuel Macron, ce lundi 27 août, devant les diplomates français. Dans la droite ligne des grandes orientations de sa politique africaine qu'il a annoncé au début de son mandat, notamment à l'occasion du discours de Ouagadougou, le chef de l'Etat français a réaffirmé « l'importance de l'Afrique pour la France ».

Pour Macron, qui a défendu le multilatéralisme mondial aux antipodes de Donald Trump, cette importance tient non seulement au fait que c'est celle de la proximité géographique, « mais aussi une partie de notre identité, à travers notre histoire commune ». Le président français qui a passé en revue la géopolitique mondiale actuelle ainsi que les défis et perspectives pour la France a fait cas de la nécessité pour son pays de renforcer les coalitions avec des partenaires stratégiques comme les pays émergents, « mais c'est plus particulièrement avec l'Afrique que nous devons refonder ces coalitions contemporaines que j'évoquais à l'instant et notre capacité précisément à influer sur le cours du monde » a-t-il précisé.

« L'Afrique n'est pas seulement notre interlocuteur pour parler des crises qui l'affectent, elle est d'abord notre alliée pour inventer les grands équilibres du monde de demain. C'est pourquoi je vous demande à tous d'être les acteurs de ce dialogue : la relation avec l'Afrique, et c'est un message essentiel que je veux ici vous faire passer, n'est pas que l'affaire de nos Ambassadeurs en Afrique. Quand je parle de l'Afrique, je parle de l'ensemble du continent africain dans sa diversité et ses richesses, comme je l'ai expliqué dans mon discours à Ouagadougou, en invitant tous les talents de nos deux continents, et notamment les jeunes européens et africains, à dialoguer sur leur avenir commun », a réaffirmé Emmanuel Macron.

Sahel, Barkhane, Libye et terrorisme

Dans son allocution, le chef de l'Etat français est revenu sur plusieurs sujets d'actualités et d'intérêts communs entre la France et le Continent. C'est surtout le cas avec la lutte contre le terrorisme et l'engagement de l'Hexagone au Sahel où il a tenu à saluer les résultats enregistrés ces derniers mois dans la lutte contre le terrorisme grâce à l'intervention de la Force Barkhane. « Au Sahel nous sommes engagés à plusieurs niveau : à travers la force Barkhane, l'appui à la force conjointe du G5 et à travers et l'Alliance Sahel » a rappelé le président français qui a pris l'engagement de « renforcer notre approche de développement en articulation avec la diplomatie et la défense ». A ce sujet, il a appelé à une poursuite de la réflexion pour le Sahel à travers trois principaux axes notamment la diplomatie, le développement et la défense. « Il faut apporter des prospectives économiques et de vie aux populations », a poursuivi Macron qui appelé en ce sens, et pour ce qui est de la réponse militaire à apporter aux menaces sécuritaires, au renforcement du soutien à la force conjointe du G5 Sahel pour la stabilisation de la région. Emmanuel Macron a ainsi plaidé pour « un renforcement de la coopération avec l'Algérie, le Nigeria et le Cameroun », et la poursuite de la réflexion sur le déploiement d'opérations africaines de paix.

Cependant, conscient des enjeux de l'heure, Macron a réitéré la nécessité d'apporter une réponse politique à la crise libyenne. « Il n'y aura pas de stabilisation au Sahel sans stabilisation en Libye » a reconnu le président français.

« Je crois très profondément à la restauration de la souveraineté libyenne et à l'unité du pays. C'est une composante essentielle de la stabilisation de la région et donc de la lutte contre les terroristes et les trafiquants ».

Aide publique au développement et Francophonie

Le président français a également disserté sur l'Aide publique au développement qui sera modernisée mais aussi rehaussée comme il a promis d'ici 2020. Il a soutenu en ce sens, l'idée d'une politique d'investissement solidaire qui bénéficiera de moyens accrus avec un budget de 1 milliard d'euros en autorisation d'engagements.

Lire aussi : Aide publique au développement : la France, mauvais élève

Sur la question du développement durable également, Emmanuel Macron a fait la part belle à l'Afrique en annonçant d'ailleurs, un déplacement au printemps prochain à Nairobi, au siège du PNUE, pour poursuivre la dynamique du Sommet One Planet en Afrique, sur le terrain.

« Jamais nous ne remporterons la bataille que j'évoquais sur les biens communs, jamais nous ne parviendrons à construire ces nouvelles coopérations et alliances pour l'ordre international qui est le nôtre sans l'Afrique. Jamais nous ne remporterons la bataille pour la biodiversité ou contre le dérèglement climatique sans une participation active des pays africains », a souligné Emmanuel Macron

Le président français qui a également annoncé qu'il se rendra bientôt au Caire en Egypte, qui prendra en 2019 la président en exercice tournante de l'Union Africaine (UA) a mis l'accent sur l'avenir de la Francophonie, lequel se joue également en Afrique. « L'Afrique est également le continent où se joue l'avenir de la Francophonie et, dans une large mesure, celui de notre langue, de notre influence culturelle », a-t-il souligné. C'est la raison pour laquelle, a dit le président français, que la France soutien la candidature endossée par l'Union africaine au poste de secrétaire générale de l'organisation internationale de la francophonie (OIF), dans la perspective du Sommet d'Erevan le 12 octobre prochain.




Evènements en relation:

         Boumerdès : Siemens installe son premier centre de maintenance de turbines au Maghreb
         La Libra, la cryptomonnaie de Facebook, au menu d’une rencontre avec 26 banques centrales
         SSD SOLUTION AUTOMATIQUE ALGERIE TUNISIE MAROC.
         Algérie Poste : « Hawalatic », un nouveau service de transfert d’argent sans compte CCP
         Vivatech de Paris, des startups algériennes ont fait leurs premiers pas sur la scène
         Le complexe sidérurgique de Bellara opérationnel d’ici fin 2019
         La mise en service la semaine prochaine de la nouvelle aérogare d’Alger
         La Banque Mondiale fait état d’un fort ralentissement de la production algérienne d’hydrocarbures
         Cevital appelle à renoncer à la marche du 5 en sa faveur
         Réseau mondial des centres de l’Instituto Cervantes : Ouverture d’une branche d’aide aux réfugiés sahraouis
         Planche à billets : 6.556 milliards de DA émis jusqu’au 31 janvier 2019
         Tipasa en phase de transition pour devenir une ville intelligente
         Hausse de la facture d’importation des produits alimentaires en 2018 : 135 millions de dollars de plus
         Les hommes d’affaires algériens invités à investir le marché burkinabé
         Sonelgaz : un investissent de 2.400 milliards de dinars prévu pour 2028
         Guitouni élu vice-président de l’Opep à compter du 1er janvier 2019
         Importations : Une liste des fruits soumis au DAPS circule chez les opérateurs
         Bourse d’Alger : l’activité en baisse de plus de 34 en octobre
         Entreprenariat : IncubME lance l’incubation d’une première série de projets prometteurs
         Lancement de nouveaux projets de Cevital à Charleville-Mezieres dans les Ardennes

Made-inalgeria.com

« Première Place de Marché B2B en Algérie, vous permet de trouver des produits, des fournisseurs et d'être en veille sur les appels d'offres, opportunités d'affaires.»

Propriété de Antares développment.Tout les droits sont résérvés.

Tél.: 024 79 97 97

GSM : 0555 05 40 20/21/22/23/24

Fax : 024 79 98 98

Nos partenaires :