× Se connecter Inscription Produits Fournisseurs Annonces B2B Contact






Energie renouvelables

»  News   »  Publié le 19-03-2015  »  lu [ 1307 fois ]

Energie renouvelables

 Les perspectives de l'exploitation de l'éolienne en débat

Initiée au titre du programme national des énergies renouvelables, cette journée d’étude, entrant dans le cadre d’une série de rencontres d’étude sur les énergies alternatives propres, vise à présenter la stratégie nationale des énergies renouvelables et les voies de leur développement, a indiqué le directeur général du centre national de développement des énergies renouvelables (CNDER).

Les perspectives de développement de l’exploitation de l’énergie éolienne en Algérie, ont été au centre d’une rencontre tenue à l’unité de développement de la recherche en énergies renouvelables en milieu saharien (URERMS) à Adrar, avec la participation des experts et chercheurs universitaires. Initiée au titre du programme national des énergies renouvelables, cette journée d’étude, entrant dans le cadre d’une série de rencontres d’étude sur les énergies alternatives propres, vise à présenter la stratégie nationale des énergies renouvelables et les voies de leur développement, a indiqué le directeur général du centre national de développement des énergies renouvelables (CNDER). Pr. Noureddine Yassaa a justifié le choix du thème de développement de l’éolien par une série de facteurs, dont la position stratégique de la région d’Adrar disposant d’importantes potentialités naturelles, dont les énergies renouvelables susceptibles d’en faire un pôle d’excellence en la matière. Adrar renferme, entre-autres facteurs, un grand taux d’ensoleillement dépassant les 3.000 heures/ an, de forts courants de vents, qui lui ont valu de bénéficier, au niveau de la région der Kabertène, d’une ferme éolienne de production de 10 mégawatts d’électricité, a-t-il précisé. Selon le responsable, ces rencontres devront permettre au secteur de l’énergie de se mettre au diapason de la dynamique que connait le secteur, avec la mise n forme de projets prometteurs en matière d’exploitation des énergies renouvelables, à l’instar de six centrales solaires d’une capacité de production globale de plus de 50 mégawatts, dont une en cours de réalisation au chef lieu de wilaya d’Adrar d’une capacité de 20 mégawatts. M. Yassaa a, dans ce cadre, a invité les étudiants et les chercheurs à valoriser ces installations et à consolider leurs connaissances théoriques par des applications pratiques sur ces sites. 

Le CNDER a, à ce titre, signé des conventions, nationales et internationales, avec différents secteurs, universités et instituts internationaux, pour l’exploitation des énergies renouvelables, à l’instar de celle conclue avec le ministère de l’environnement et de l’aménagement du territoire pour l’exploitation et valorisation des déchets organiques. Ce dernier envisage de réaliser une station "pilote" pour l’exploitation de cette énergie organique, faisant état de l’existence de plus de 18 millions de tonnes de déchets susceptibles de produire 750 m3 de biocarburants à usages divers. Cette journée à laquelle ont pris part des chercheurs et universitaires d’Adrar, Béchar et Tamanrasset, a permis aux représentants de la commission de régulation électrique et du gaz et de la société SKTM (électricité et énergies renouvelables) d’exposer les grandes lignes de la nouvelle mouture du programme national des énergies renouvelables. Le programme prévoit plus de 70 projets dans différents types d’énergies, dont la réalisation, sur 420 hectares à travers différentes régions du pays, de sept stations éoliennes d’une capacité de production électrique de plus de 200 mégawatts. Les participants ont, à ce titre, mis l’accent sur la nécessité d’exploitation des énergies renouvelables en Algérie, au regard de la disponibilité de la ressource et de la réunion des facteurs de fabrication des équipements et moyens scientifiques, la création d’une page ‘‘Atlas algérien de l’énergie solaire’’ sur le site électronique du centre de développement des énergies renouvelables, en plus de la localisation de sites algériens propices à l’exploitation de l’énergie éolienne. En marge de la rencontre, une exposition a été mise sur pied mettant en relief les recherches scientifiques versées dans l’exploitation et l’usage de l’énergie éolienne, les équipements utilisés pour l’exploitation de cette énergie propre, les perspectives de son développement et son utilisation dans différents domaines, dont les activités agricoles et domestiques, et susceptible d’atténuer la pression sur l’énergie conventionnelle.


Source : http://www.transactiondalgerie.com/


Evènements en relation:

         Vous êtes un industriel ? Economisez jusqu'à 200 000 DA HT
         webinaire sur l'Introduction à la Normalisation
         ELAIZ
         Possibilité de création d’un groupe industriel de dessalement de l’eau de mer
         Actualités Protection de l’environnement, L’Algérie fait appel à l’expérience belge
         Les objectifs mondiaux relatifs à l’énergie, le rythme général reste trop lent
         MENA : La croissance dépassera 3% en 2018
         FEIDA 2015
         Énergies renouvelables
         Energie renouvelables
         Aménagement du territoire
         Energie
         Energie
         Energies renouvelables
         Énergie
         ERA 2014
         Sonatrach
         Energie verte
         Sommet mondial des régions pour le climat
         stations de dessalement d'eau

Agenda B2B

Terroir Santé Boumerdes

Terroir Santé Boumerdes


Magasin Térroir Santé

Magasin Térroir Santé


Made-inalgeria.com

« Première Place de Marché B2B en Algérie, vous permet de trouver des produits, des fournisseurs et d'être en veille sur les appels d'offres, opportunités d'affaires.»

Propriété de E- business Algeria développment.Tout les droits sont résérvés.

  • Gsm : +213 (0) 555 05 40 20
  • Tél.: 024 79 91 64
  • Fax: 024 79 91 64

Nos partenaires :