× Se connecter Inscription Produits Fournisseurs Annonces B2B Contact






Energies renouvelables

»  News   »  Publié le 28-12-2014  »  lu [ 1129 fois ]

Energies renouvelables

Cap sur le développement de l'éolien


L'énergie éolienne représente le deuxième axe de  développement des énergies renouvelable en Algérie après le solaire, a affirmé vendredi le Centre de développement des énergies renouvelables (CDER).

"L'Algérie prévoit d'atteindre à l'horizon 2030 près de 40% de la production nationale d'électricité de sources renouvelables. Bien que le choix de l'énergie solaire soit prédominant, l'énergie éolienne représente le deuxième axe de production de ce programme", a indiqué le CDER qui vient de publier une nouvelle carte du gisement éolien national et une application web de calcul du rayonnement solaire en Algérie à l'occasion du solstice d'hiver. "Avant d'étudier la possibilité d'implanter une ferme éolienne dans une région donnée, il est nécessaire de faire des études du gisement éolien pour une connaissance précise de la météorologie du vent", a souligné le CDER, ajoutant que plusieurs chercheurs de cet établissement ont axé, depuis quelques années, leurs recherches sur l'élaboration de cartes éoliennes de l'Algérie. Deux études récentes ont été menées dans ce sens, dont la première, réalisée par le chercheur Sidi Mohammed Boudia, a permis de réactualiser la carte des vents à 10m, en utilisant des données météorologiques plus récentes et un plus grand nombre de points de mesure par rapport aux précédents travaux. La deuxième étude, établie par le chercheur Farouk Chellali en 2011, a permis d'étudier le phénomène cyclique du vent et a contribué à l'actualisation de la carte des vents en Algérie en introduisant le site de Hassi-Rmel "qui avait été sous-estimé dans les précédents travaux". Par ailleurs, la nouvelle application de calcul du rayonnement solaire en Algérie a pour objectif de "modéliser l'ensemble du rayonnement solaire incident à des fins d'optimisation des systèmes utilisant l'énergie solaire", a précisé le CDER. "La connaissance du gisement solaire est nécessaire dans le dimensionnement et le bon fonctionnement de tout système fonctionnant à l'énergie solaire", a-t-il expliqué. Selon la même source, les données du rayonnement solaire sont utilisées dans la conception, le développement, la réalisation, ainsi que dans l'évaluation des performances des systèmes d'énergie solaire, mais également pour la construction de bâtiments dans la perspective d'une meilleure isolation thermique adaptée au lieu géographique.


Source : http://www.transactiondalgerie.com/


Evènements en relation:

         Vous êtes un industriel ? Economisez jusqu'à 200 000 DA HT
         webinaire sur l'Introduction à la Normalisation
         ELAIZ
         Possibilité de création d’un groupe industriel de dessalement de l’eau de mer
         Actualités Protection de l’environnement, L’Algérie fait appel à l’expérience belge
         Les objectifs mondiaux relatifs à l’énergie, le rythme général reste trop lent
         MENA : La croissance dépassera 3% en 2018
         FEIDA 2015
         Énergies renouvelables
         Energie renouvelables
         Aménagement du territoire
         Energie
         Energie
         Energies renouvelables
         Énergie
         ERA 2014
         Sonatrach
         Energie verte
         Sommet mondial des régions pour le climat
         stations de dessalement d'eau

Agenda B2B

Terroir Santé Boumerdes

Terroir Santé Boumerdes


Magasin Térroir Santé

Magasin Térroir Santé


Made-inalgeria.com

« Première Place de Marché B2B en Algérie, vous permet de trouver des produits, des fournisseurs et d'être en veille sur les appels d'offres, opportunités d'affaires.»

Propriété de E- business Algeria développment.Tout les droits sont résérvés.

  • Gsm : +213 (0) 555 05 40 20
  • Tél.: 024 79 91 64
  • Fax: 024 79 91 64

Nos partenaires :