× Se connecter Inscription Produits Fournisseurs Annonces B2B Contact






FCE

»  News   »  Publié le 29-07-2015  »  lu [ 2063 fois ]

FCE

Haddad rend compte de la rencontre avec Sellal : Le plan du FCE remis au Premier ministre

Le FCE s'est félicité hier de l'intérêt que porte le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, à sa démarche et aux propositions que les membres adhérents ont élaborées pour l'émergence de l'économie nationale. La dépénalisation de l'acte de gestion et l'assainissement fiscal, deux acquis figurant dans la contribution du FCE approuvés par le gouvernement.

Les propositions du Forum des chefs d’entreprise (FCE) pour l’émergence de l’économie nationale ont eu l’aval du Premier ministre, Abdelmalek Sellal qui a reçu le président du Forum des chefs d’entreprise, Ali Haddad, accompagné d’une délégation de membres du FCE qui lui a remis la contribution de son organisation patronale sur l’émergence de l’économie nationale. Selon les propositions de FCE, ces décisions constituent «des leviers importants pour la relance de la croissance économique». Comme le souligne Ali Hadad, le FCE n’a pas l’ambition de proposer des solutions à tous les dysfonctionnements de notre économie. Il s’agit selon lui, des mesures structurelles et sectorielles relatives à la politique de subvention, de la fiscalité et de la modernisation du système bancaire et financier.

Le FCE s’engage à travailler de concert avec les pouvoirs publics. Il avait, à maintes reprises, souligné la nécessité de conjuguer les efforts de toutes les parties concernées, pour faire décoller l’économie nationale et la croissance qui reste pratiquement l’apanage d’un seul secteur, celui des hydrocarbures. Selon les membres du FCE, Le plan d’action remis au Premier ministre, est un plan à moyen et long terme pour l’émergence d’une économie nationale.

Deux contributions phare émanant du FCE ont été approuvées lors du dernier Conseil des ministres. Il s’agit en premier lieu, selon le président du FCE de la proposition relative à la dépénalisation de l’acte de gestion tant attendu par les chefs des entreprises. «On a jamais pensé qu’on va réussir un jour à dépénaliser l’acte de gestion. Les gestionnaire sont libres maintenant d’activer et de faire leur business», a expliqué Ali Haddad. L’assainissement fiscal est une autre mesure approuvée par le gouvernement. «Il faut bancariser l’argent des circuits informels et récupérer l’argent qui circule dehors pour l’inclure dans l’économie nationale», a recommandé Mohamed Laïd Benamor. Il a plaidé pour le développement du secteur de l’agriculture indispensable pour encourager et promouvoir l’industrie agroalimentaire nationale.

Ces propositions résultent d’un cycle de rencontres, initié par le FCE au cours de ces derniers mois avec plusieurs institutions publiques notamment et durant lesquelles ont été soulevés les problèmes de l’entreprise et de l’investissement. «Notre objectif est d’atteindre un taux moyen de croissance du PIB de 8% à l’horizon 2020», a souhaité Haddad, relevant que l’ouverture de l’investissement au privé national devient un impératif pour diversifier l’économie du pays. «L’ouverture de tous les secteurs sans exception à l’investissement privé est une nécessité. Nous désirons construire un partenariat durable entre les entreprises algériennes», a affirmé le président de FCE, soulignant : «On ne demande pas de privatiser les entreprises publiques … mais les accompagner pour qu’elles deviennent plus compétitives». «Ce ne sont pas les étrangers qui vont construire notre pays (…) nous demandons l’ouverture de tous les secteurs sans exception aux investisseurs privés», a plaidé Ali Haddad.


Source : http://www.lejourdalgerie.com/


Evènements en relation:

         Malek Zerourou : « La jeunesse est la vraie richesse de l’Algérie »
         Classement des pays par coût de la vie dans le monde : l’Algérie à la 122ème place
         Mise en œuvre de l’Accord de paix: poursuivre le processus de stabilisation du Mali
         Algérie-France : l’accord sur les échanges des jeunes actifs ratifié des deux côtés
         Les importations algériennes de téléphones en hausse de 18.3 au premier trimestre 2018
         Algérie-Mali: 13ème session du Comité bilatéral stratégique
         Algérie-France: Plus d’une centaine d’opérateurs économiques algériens à Paris en juin
         Industrie de montage automobile en Algérie : Le consommateur, le dindon de la farce
         Investissement : les Emirats Arabes Unis abandonnent la règle 51/49
         ENIE : La fabrication des terminaux de paiement électroniques (TPE) débutera en juin prochain
         Développement de la capitale : plus de 607,5 M.D déboursés entre 2010 et 2017
         Réalisation des nouvelles zones industrielles
         PLFC 2018 : les documents d’identités fortement taxés
         Algérie-Poste : Régularisation de 2075 travailleurs en situation d’emploi temporaire
         Population mondiale : 68 de citadins en 2050 contre 55 aujourd’hui
         Prévention contre les intoxications alimentaires
         La nouvelle gare maritime inaugurée en juin avec une nouvelle ligne Béjaïa-Barcelone
         Bouhadja: appel à trouver les voies de promotion du Vivre ensemble en paix
         Création d’une coordination nationale des associations de souscripteurs AADL
         Hadj 2018: poursuite de l'opération de dépôt des dossiers de visa jusqu'à nouvel ordre

Made-inalgeria.com

« Première Place de Marché B2B en Algérie, vous permet de trouver des produits, des fournisseurs et d'être en veille sur les appels d'offres, opportunités d'affaires.»

Propriété de Antares développment.Tout les droits sont résérvés.

Tél.: 024 79 97 97

GSM : 0555 05 40 20/21/22/23/24

Fax : 024 79 98 98

Nos partenaires :

 

Notre réseau :

facebook

Twitter

Catalogues

Linkedin