.
Made in Algeria
Produits Entreprises Appels d'offres Annonces B2B Actualités
 
 
Se connecter
 
Inscription

L’Algérie aura une population "importante" de sous-traitants d'ici 4 ans

»  News   »  Publié le 02-04-2018  »  lu [ 48 fois ]

L’Alg&eacuterie aura une population &quotimportante" de sous-traitants d'ici 4 ans

L'Algérie aura une population "importante" de sous-traitants industriels d'ici à quatre ans, a indiqué vendredi le P-DG d'Algerian Group of Mechanis (AGM Spa), Bachir Dehimi.

"A la faveur d'un nouveau cahier des charges relatif au montage automobile du 28 novembre 2017 et du rythme de développement de la filière, nous allons avoir d'ici à quatre ans une population importante de sous-traitants industriels", a affirmé dans un entretien à l'APS Bachir Dehimi, rencontré au Salon des savoir-faire en sous-traitance industrielle (Midest) de Villepinte qui fermera ses portes vendredi après-midi.

Une vingtaine d'entreprises algériennes (6 publiques et 14 privées) activant dans la sous-traitance industrielle participent à ce salon, rappelle-t-on, avec comme objectif principal : passer à l'internationale et faire connaître les produits industriels algériens dans les filières de la mécanique, l'électricité, l'électronique, du plastique, du caoutchouc et composites, de la métallurgie et les services liées.

Le P-DG d'ACB a indiqué que la sous-traitance en Algérie, notamment dans la filière de la mécanique, a beaucoup évolué, soulignant que le taux d'intégration se situe entre 25 et 80 %.

"La sous-traitance dans la filière mécanique continue d'évoluer et il en est de même pour l'automobile qui exige un volume important de production,  notamment pour les prochaines années", a-t-il expliqué, citant en exemple l'Entreprise Moteurs (EMO), créée en 2009 et qui fait partie du portefeuille de l'AGM.

Cette entreprise, qui produit des moteurs et de la pièce de rechange, est arrivée à construire, a-t-il précisé, des moteurs allant de 60 à 1200 chevaux, notamment pour les camions, les tracteurs, les  moissonneuses-batteuses, les engins et les bateaux, à raison de 2500 moteurs diesels par an.

En matière d'intégration, Bachir Dehimi a indiqué que pour les moissonneuses-batteuses de Sidi Bel-Abbès, le taux est 65 %.

Au sujet de l'industrie automobile, il a qualifié d'"injustes" les propos de certains, sans les citer, qui exigent un taux d'intégration important.

"Le montage de voitures est un passage obligé qui nécessite beaucoup de choses : le volume, la sous-traitance, l'intégration et la formation", a-t-il dit, soulignant que le nouveau cahier des charges est "un outil d'encadrement et d'accompagnement des constructeurs d'automobiles".

Le nouveau texte, rappelle-t-on, exige des constructeurs de promouvoir la sous-traitance industrielle, notamment en matière de pièces détachées, et  de rechercher des partenaires techniques et technologiques pour une intégration forte des produits locaux.Pour les constructeurs déjà installés, il leur exige d'appliquer ses modalités dans les 12 mois.

"Si les choses fonctionnent normalement, nous aurons d'ici à cinq ans du volume dans la production, de la sous-traitance, de la formation et de l'intégration à un taux élevé", a affirmé le P-DG d'AGB.

Par ailleurs, ce responsable, qui est également Haut responsable à la coopération industrielle et technologique algéro-française, a annoncé qu'un  grand rendez-vous d'affaires entre les opérateurs des deux pays sera organisé par Business France le 21 juin prochain à Paris, précisant que toutes les filières et branches d'activité de l'industrie seront représentées.

Concernant les relations de coopération entre l'Algérie et la France, Bachir Dehimi s'est contenté d'affirmer qu'elles "avancent bien"





Evènements en relation:

         Importation de produits pyrotechniques: plus de 294 millions DA d’amendes en 2017
         Le groupe Bessa lancera ses nouveaux projets à l’occasion du Batimatec
         Sonatrach et l’ASAL signent une convention pour une assistance spatiale
         Conseil de la Nation: Adoption du projet de texte sur le commerce électronique
         Propriété industrielle L’INAPI se penche sur les brevets d’invention
         Signature d’un partenariat algéro-canadien pour la gestion integrée des dechets.
         Ooredoo présente ses nouvelles solutions et innovations aux professionnels
         La dette bat des records et menace l’économie mondiale, alerte le FMI
         Hamoud Boualem SPA: « Ce n’est pas aussi simple de changer de fournisseurs »
         Distribution postale : Algérie Poste exige plus de rigueur
         Les charges de la SNTF seront entièrement couvert par son chiffre d’affaires, d’ici 2019
         Véhicules neufs : Les immatriculations en baisse de plus de 44%
         Fabrication de pièces de rechange pour les installations pétrolières sera lancée en 2019
         Commission mixte algéro-saoudienne: signature de 3 accords à Ryadh
         Air Algérie décroche le rééchelonnement de sa dette auprès du CPE
         ANEM : plus de 1,2 millions de demandes d’emplois enregistrée en février 2018
         Sonatrach vise à augmenter sa capacité production d’hydrocarbures
         Protection de l’économie les déclarations de l’UE préoccupent Le FCE et l’UGTA
         Recours au financement non conventionnel : La Banqueentrevoit une crise financière
         Air Algérie : « Elle doit bénéficier des facilitations comme les autres entreprises »
  
Convoyeur à chaîne
La Plage
LED spotlight E27
COFFRAGE DE VOILES
TRIBUNES MOBILES ET DEMONTABLES
Tubes en PVC rigide
Tramway d’Alger
Carrousel
Filtres à cartouches et carters
Ascenseurs



lKmTnquT
lKyRnKSa
lKyRnamV
lKyRmqiR
lKmSlqSZ
lKmPm6eS
lKyQnKia
lKyRnaSa

Bienvenue | Accueil | Concept | Devenir membre Made in Algeria | Contact | Connexion