× Se connecter Inscription Produits Fournisseurs Annonces B2B Contact






L'Algérie de Bouteflika prise au piège du tout-pétrole

»  News   »  Publié le 31-08-2018  »  lu [ 240 fois ]

L'Algérie de Bouteflika prise au piège du tout-pétrole

Depuis plusieurs mois le pays multiplie les mesures de court terme pour pallier les effets de sa dépendance aux hydrocarbures. Une attitude qui suscite la réprobation des grandes institutions internationales et de l'Union européenne. 

A huit mois de l’élection présidentielle où l’indéboulonnable Abdelaziz Bouteflika, 81 ans, semble parti pour briguer un cinquième mandat, l’Algérie inquiète de plus en plus ses partenaires. « Le pays se referme sur lui-même », confie un diplomate du Quai d’Orsay. Le Fonds monétaire international (FMI) et la Banque mondiale ne cessent d’alerter sur l’absence de diversification de l’économie algérienne. Celle-ci reste totalement dépendante aux hydrocarbures, qui représentent toujours 95 % de ses exportations et plus de 50 % de ses recettes budgétaires.

Dans son rapport sur les perspectives de l’économie algérienne publié le 16 juillet, le FMI déplorait notamment que la chute des cours pétroliers, en 2014, ait été compensée par un recours massif à la planche billets - création monétaire – ce qui a contribué à creuser le déficit budgétaire à plus de 8% du Produit intérieur brut (PIB). Un choix que défend le ministre algérien des Affaires étrangères, Abdelkader Messahel. « Nous avions deux options : recourir à la dette, ce dont nous avons souffert par le passé, ou nous orienter vers du financement non-conventionnel ce qui était judicieux car cela a permis de redonner du sourire et de la gaieté aux Algériens » affirme-t-il à Challenges. Un coup de fouet psychologique donc, en guise de réformes structurelles. Des propos qui font échos à ceux du Premier ministre Ahmed Ouyahia qui a défendu le recours à la planche à billets comme « seule solution » pour éviter la faillite de l’État.





Evènements en relation:

         GNL: l'Algérie possède les potentialités pour exporter vers l'Asie
         Le pétrole se maintient au-dessus de la barre des 70 dollars, profitant du recul des stocks américains
         Pétrole: Les investisseurs suivent attentivement ce qui se passe en Algérie
         Hydrocarbures Offshore : L’Algérie donne le feu vert pour l’exploration et l’exploitation
         Sonelgaz: un chiffre d'affaires de 390 milliards DA en 2018
         Lancement de la réalisation de deux centrales solaires avant fin 2019 à Hassi Messaoud (Ouargla)
         Sonatrach et Total créent une société commune en Algérie
         La production pétrolière de l’OPEP a atteint son plus haut niveau depuis 2016
         Le pétrole chute lourdement sur le mois d’octobre
         Développement de la pétrochimie : Les quatre objectifs visés par Sonatrach
         Le potentiel de la mine de Tala Hamza revu à la hausse
         Le pétrole monte un peu mais reste affaibli par la hausse des stocks américains
         EPAL : Le volume des marchandises traitées en hausse de 0,64
         Le Brent au plus bas en un mois, les paris sur un manque d’offre se délitent
         Energies : lancement avant décembre 2018 d’un avis d’appel d’offre international
         Le pétrole remonte au-dessus des 84 dollars
         Hydrocarbures: Signature de deux contrats entre Sonatrach et Total
         Le prix du petrole passe la barre des 80 dollars
         Le volume des exportations de l’Algérie a baissé de 2.8 au premier trimestre 2018
         Energie renouvelable: Les entreprises algériennes face aux défis technologiques

Made-inalgeria.com

« Première Place de Marché B2B en Algérie, vous permet de trouver des produits, des fournisseurs et d'être en veille sur les appels d'offres, opportunités d'affaires.»

Propriété de Antares développment.Tout les droits sont résérvés.

Tél.: 024 79 97 97

GSM : 0555 05 40 20/21/22/23/24

Fax : 024 79 98 98

Nos partenaires :