.
Made in Algeria
Produits Entreprises Appels d'offres Annonces B2B Actualités
 
 
Se connecter
 
Inscription

le marché Africain est à la portée des produits Algériens, sous certaines conditions

»  News   »  Publié le 06-04-2018  »  lu [ 34 fois ]

le marché Africain est à la port&eacutee des produits Alg&eacuteriens, sous certaines conditions

Le président de l’Association nationale des exportateurs : le marché Africain est à la portée des produits Algériens, sous certaines conditions

D’un volume global de quelque 2.200 milliards de dollars, le marché Africain est susceptible, sous certaines conditions, d’offrir de larges opportunités aux exportations Algériennes, notamment après la récente adhésion de l’Algérie à la Zone Africaine de libre échange.

S’exprimant, mercredi, à l’émission L’Invité de la rédaction de la chaine 3 de la Radio Algérienne, le président de l’Association nationale des exportateurs Algériens estime que ce marché est à la portée des produits Algériens, pour peu, souligne-t-il, que soient déblayés les entraves pour y accéder.  

Comme première condition, M. Ali Bey Naceri considère qu’il y a lieu de mieux connaitre les besoins de celui-ci, mais surtout, les typologies économiques des pays avec lesquels l’Algérie envisage de développer ses échanges. 

Selon lui, les premiers signaux sont « très positifs » notamment pour ce qui concerne les équipements électroménagers, dont il indique qu'il a été exporté l’équivalent de 57 millions de dollars, en 2017, ainsi des volumes importants de ciment pour environ 100 millions de dollars, ce qui, note-t-il, « est très peu » par rapport aux besoins exprimés.  

Afin de mettre à jour et de multiplier les opportunités d’échanges, le président de l’ANEXA considère, d'autre part, primordial d’établir des relations avec les marchés proches de l’Algérie, à l’exemple de l’Union économique de l’Ouest Africain et de la Communauté des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO).

Mais comme préalable, relève-t-il, il convient également de conclure avec les marchés potentiels des accords relatifs à l’adaptation des normes, la reconnaissance des laboratoires, celle de la propriété intellectuelle ou les protocoles de services.

Pour lui, il n’est pas possible de prétendre conquérir des parts de marchés, sans la présence indispensable des banques Algériennes regroupées en consortium dans les pays ciblés. « C’est, insiste-il, la condition sine qua non pour développer nos  exportations ».

L’autre aspect qu’il met en exergue concerne la réglementation des changes, « devenue un frein au développement des exportations », qu’il appelle, tout comme les services de la Banque d’Algérie, à se mettre au diapason des standards internationaux.

source: http://radioalgerie.dz/news/fr/article/20180404/138061.html





Evènements en relation:

         Importation de produits pyrotechniques: plus de 294 millions DA d’amendes en 2017
         Le groupe Bessa lancera ses nouveaux projets à l’occasion du Batimatec
         Sonatrach et l’ASAL signent une convention pour une assistance spatiale
         Conseil de la Nation: Adoption du projet de texte sur le commerce électronique
         Propriété industrielle L’INAPI se penche sur les brevets d’invention
         Signature d’un partenariat algéro-canadien pour la gestion integrée des dechets.
         Ooredoo présente ses nouvelles solutions et innovations aux professionnels
         La dette bat des records et menace l’économie mondiale, alerte le FMI
         Hamoud Boualem SPA: « Ce n’est pas aussi simple de changer de fournisseurs »
         Distribution postale : Algérie Poste exige plus de rigueur
         Les charges de la SNTF seront entièrement couvert par son chiffre d’affaires, d’ici 2019
         Véhicules neufs : Les immatriculations en baisse de plus de 44%
         Fabrication de pièces de rechange pour les installations pétrolières sera lancée en 2019
         Commission mixte algéro-saoudienne: signature de 3 accords à Ryadh
         Air Algérie décroche le rééchelonnement de sa dette auprès du CPE
         ANEM : plus de 1,2 millions de demandes d’emplois enregistrée en février 2018
         Sonatrach vise à augmenter sa capacité production d’hydrocarbures
         Protection de l’économie les déclarations de l’UE préoccupent Le FCE et l’UGTA
         Recours au financement non conventionnel : La Banqueentrevoit une crise financière
         Air Algérie : « Elle doit bénéficier des facilitations comme les autres entreprises »
  
C/S Rain Defence Performance Louvers RSV-5700
LED spotlight GU10
LED spotlight GU10
Casiers à yaourts
Boîtes de dérivation Plexo™
Programme Plexo™
PASSERELLES ET ESCALIERS PUBLICS
Table tournante
PC bureau




lKuYm6ya
lKyQnamW
lKyRlamU
lKyPl6iR
lKuWmqqZ
lKuXmqiR
lKmPmqqS
lKyRl6SX

Bienvenue | Accueil | Concept | Devenir membre Made in Algeria | Contact | Connexion