× Se connecter Inscription Produits Fournisseurs Annonces B2B Contact






LFC 2018 : de nouvelles taxes pour booster l’intégration des vehicules montés localement

»  News   »  Publié le 07-05-2018  »  lu [ 159 fois ]

LFC 2018 : de nouvelles taxes pour booster l’int&eacutegration des vehicules mont&eacutes localement

Désormais, les propriétaires de véhicules devront, selon  les dispositions de la LFC 2018 rapportées par le site d’El bilad, s’acquitter de nouvelles taxes.

Il s’agit précisément, d’une augmentation de la valeur du timbre relative à la délivrance du permis de conduire biométrique, et de la  carte grise électronique.

Dans ce sens, la taxe affectée au passage  de l’ancien permis de conduire, à la version nouvelle, est fixée à 5000 dinars, alors que la valeur de la nouvelle taxe relative à la carte grise, oscillera entre 10000 dinars et 16 000 dinars, selon la puissance du véhicules (nombre de chevaux). Donc, il est obligatoire pour chaque utilisateur, de verser plus de 20 000 dinars, pour se conformer aux nouvelles dispositions.

Par ailleurs, la LFC 2018, prévoit de réinstaurer de l’application de la TVA pour les véhicules montés localement, considérant que l’exonération de cette taxe par le passé, n’avait pas donné les résultats escomptés. Autrement dit, chaque pièce détachée, chaque composant importé sera soumis à une TVA de 19%. Une mesure qui  fera le distinguo entre les véhicules à fort taux d’intégration et les autres, du fait que les unités d’assemblages qui enregistrent des efforts dans l’augmentation de ce taux, gagneront à être plus compétitives.

Et pour cause, les assembleurs qui ne pourront suivre seront  contraints de fermer boutique, ou de se transformer en sous traitant. Sur le terrain cela se traduira par une sélection presque naturelle, qui mettra en avant les usines de montages qui  auront suivi ce principe d’intégration et de compétitivité. Par voir de conséquence, le marché de l’automobile ne comptera qu’un nombre réduit d’unité de montages, ce qui permettra au gouvernement d’ouvrir à nouveau l’importation de véhicules neufs, avec de nouvelles taxes allant de 60% à 200% de la valeur du véhicules.

Source:algerie-eco.com




Evènements en relation:

         Importations : Une liste des fruits soumis au DAPS circule chez les opérateurs
         Bourse d’Alger : l’activité en baisse de plus de 34 en octobre
         Entreprenariat : IncubME lance l’incubation d’une première série de projets prometteurs
         Lancement de nouveaux projets de Cevital à Charleville-Mezieres dans les Ardennes
         Signature d’un contrat entre l’Algérie et l’Italie, pour la réalisation d’un projet de GPL
         Le Top 10 des pays africains ayant attiré le plus de projets d’IDE en 2017
         La stratégie algérienne de promotion de l’emploi , évoquée par l’ONU
         Le déficit commercial de l’Algérie s’est chiffré à 3,691 milliards de dollars
         De nombreuses compagnies étrangères s’intéressent à l’investissement en Algérie
         Pétrole: le prix du panier de l'Opep à plus de 78 dollars
         Automobile : Une dizaine de constructeurs s’intéressent au marché algérien
         Le groupe Tahkout décroche la représentation de BMW en Algérie
         Assurance des exportations : Cagex singe une convention avec Natixis
         ultime réde la CREG avant le lancement de l’avis d’appel d’offres des 150 MW
         Classement 2018 des économies africaines les plus compétitives selon le WEF
         Énergies renouvelables : une société mixte Algéro-Espagnole est née
         L’Algérie lancera un projet d’approvisionnement en énergie en Libye avant fin 2018
         L’institut Fraser classe l’Algérie à la 159ème place sur 162
         Novo nordisk menace de cesser ses investissements en Algérie
         Sovac lance la pré-commande pour la Skoda Fabia et Rapid

Made-inalgeria.com

« Première Place de Marché B2B en Algérie, vous permet de trouver des produits, des fournisseurs et d'être en veille sur les appels d'offres, opportunités d'affaires.»

Propriété de Antares développment.Tout les droits sont résérvés.

Tél.: 024 79 97 97

GSM : 0555 05 40 20/21/22/23/24

Fax : 024 79 98 98

Nos partenaires :