× Se connecter Inscription Produits Fournisseurs Annonces B2B Contact






Nation

»  News   »  Publié le 09-07-2015  »  lu [ 1129 fois ]

Nation

Pour diversifier l'économie nationale : Le CARE préconise 5 pistes
 
Lors d'une conférence-débat sur l'urgence de réformes économiques plus ambitieuses face à la crise qui s'annonce, avec notamment la chute des prix du pétrole et le déficit budgétaire, le Cercle d'action et de réflexion autour de l'entreprise (CARE) a préconisé avant-hier cinq pistes à développer pour diversifier l'économie nationale et réduire sa dépendance du secteur des hydrocarbures.

Intervenant lors de la conférence-débat, le président du CARE, Slim Athmani, a insisté sur la nécessité de "rétablir la confiance entre l'administration algérienne et les acteurs économiques et de les associer dans la mise en œuvre des différentes stratégies de développement et de croissance". Il a également suggéré de restaurer l'autorisation faite aux entreprises algériennes de se financer sur le marché international dans un souci de réduire les charges et les risques sur les banques de la place.

De son côté, Mouloud Hedir, économiste et membre du CARE, a relevé que les effets de la baisse des cours du pétrole commencent à se faire sentir sur l'économie nationale avec notamment un creusement du déficit budgétaire qui risque de s'élever à 51% fin 2015.

De même, la fiscalité pétrolière pourrait enregistrer une contraction de 33% même si les recettes fiscales globales devraient croître de 33% à la fin de l'année en cours si les prix du pétrole restaient à leur niveau actuel, selon des projections faites par M. Hedir sur la base de statistiques officielles.

Face à cette situation, les pouvoirs publics devraient rapidement réajuster la politique économique du pays afin d'éviter une crise économique. A cet effet, M. Hedir a proposé cinq pistes pour amorcer la diversification de l'économie nationale. Il s'agit, selon lui, de "diminuer graduellement les subventions notamment celles destinées au carburant et de bien cibler les transferts sociaux, de diversifier les sources de financement des investissements publics en favorisant le recours au marché financier et aux banques, d'encourager davantage les investissements directs étrangers, d'œuvrer pour un climat d'affaires plus attractif avec un accent particulier sur l'urgence de promulguer le nouveau code d'investissement et enfin d'améliorer et de moderniser l'organisation du commerce extérieur".

Les ressources financières disponibles et le désendettement du pays constituent des atouts qui permettraient à l'Algérie "d'amorcer cette diversification à condition d'engager des actions rapides et concrètes", a-t-il souligné. Cette conférence entre dans le cadre des efforts qui visent à trouver des solutions efficaces pour le développement de l'économie nationale et réduire sa dépendance du secteur des hydrocarbures.
 

Source : http://www.lemaghrebdz.com/


Evènements en relation:

         le Gouvernement algérien maintiendra la stratégie de modernisation du corps des Douanes
         Forum algéro-allemand : Les opportunités d’investissements dans le secteur agricole
         Commission mixte algéro-émiratie: consolidation de la coopération économique
         Comment Internet révolutionne l’Afrique et prépare son émergence économique
         Publication du 1er guide réglementaire Algérie
         Le panier de l'OPEP à plus de 77 dollars
         Export : les produits algériens font leurs entrée sur les marché américains
         FGAR : 400 entreprises accompagnées en 2018
         Agriculture : récupération de 300 000 hectares de terres agricoles
         Registre du Commerce électronique: Les agents de contrôle en formation
         Le projet Desertec renaît de ses cendres
         BM :L’Algérie a « suffisamment de financements »
         L’Ambassadeur de l’Afrique du Sud : la Chine n’est pas venue en colonisateur en Afrique
         Production: "bond qualitatif" suite à l’interdiction de l’importation de certains produits
         Chine-Afrique: le président sénégalais rejette les critiques sur la dette
         Industrie pharmaceutique : Biopharm prend une participation majoritaire dans le IMPSA
         Le Groupe «Céram-décor» effectue sa première opération d’exportation vers la Jordanie
         Importations : les facture des carburant et des lubrifiants en baisse de 37,4
         Dessalement de l’eau de mer : vers la création d’un groupe industriel
         Prix des véhicules : L’APOCE va ester les usines de montages en justice

Made-inalgeria.com

« Première Place de Marché B2B en Algérie, vous permet de trouver des produits, des fournisseurs et d'être en veille sur les appels d'offres, opportunités d'affaires.»

Propriété de Antares développment.Tout les droits sont résérvés.

Tél.: 024 79 97 97

GSM : 0555 05 40 20/21/22/23/24

Fax : 024 79 98 98

Nos partenaires :

 

Notre réseau :

facebook

Twitter

Catalogues

Linkedin