× Se connecter Inscription Produits Fournisseurs Annonces B2B Contact






Nation

»  News   »  Publié le 09-07-2015  »  lu [ 1069 fois ]

Nation

Pour diversifier l'économie nationale : Le CARE préconise 5 pistes
 
Lors d'une conférence-débat sur l'urgence de réformes économiques plus ambitieuses face à la crise qui s'annonce, avec notamment la chute des prix du pétrole et le déficit budgétaire, le Cercle d'action et de réflexion autour de l'entreprise (CARE) a préconisé avant-hier cinq pistes à développer pour diversifier l'économie nationale et réduire sa dépendance du secteur des hydrocarbures.

Intervenant lors de la conférence-débat, le président du CARE, Slim Athmani, a insisté sur la nécessité de "rétablir la confiance entre l'administration algérienne et les acteurs économiques et de les associer dans la mise en œuvre des différentes stratégies de développement et de croissance". Il a également suggéré de restaurer l'autorisation faite aux entreprises algériennes de se financer sur le marché international dans un souci de réduire les charges et les risques sur les banques de la place.

De son côté, Mouloud Hedir, économiste et membre du CARE, a relevé que les effets de la baisse des cours du pétrole commencent à se faire sentir sur l'économie nationale avec notamment un creusement du déficit budgétaire qui risque de s'élever à 51% fin 2015.

De même, la fiscalité pétrolière pourrait enregistrer une contraction de 33% même si les recettes fiscales globales devraient croître de 33% à la fin de l'année en cours si les prix du pétrole restaient à leur niveau actuel, selon des projections faites par M. Hedir sur la base de statistiques officielles.

Face à cette situation, les pouvoirs publics devraient rapidement réajuster la politique économique du pays afin d'éviter une crise économique. A cet effet, M. Hedir a proposé cinq pistes pour amorcer la diversification de l'économie nationale. Il s'agit, selon lui, de "diminuer graduellement les subventions notamment celles destinées au carburant et de bien cibler les transferts sociaux, de diversifier les sources de financement des investissements publics en favorisant le recours au marché financier et aux banques, d'encourager davantage les investissements directs étrangers, d'œuvrer pour un climat d'affaires plus attractif avec un accent particulier sur l'urgence de promulguer le nouveau code d'investissement et enfin d'améliorer et de moderniser l'organisation du commerce extérieur".

Les ressources financières disponibles et le désendettement du pays constituent des atouts qui permettraient à l'Algérie "d'amorcer cette diversification à condition d'engager des actions rapides et concrètes", a-t-il souligné. Cette conférence entre dans le cadre des efforts qui visent à trouver des solutions efficaces pour le développement de l'économie nationale et réduire sa dépendance du secteur des hydrocarbures.
 

Source : http://www.lemaghrebdz.com/


Evènements en relation:

         Malek Zerourou : « La jeunesse est la vraie richesse de l’Algérie »
         Classement des pays par coût de la vie dans le monde : l’Algérie à la 122ème place
         Mise en œuvre de l’Accord de paix: poursuivre le processus de stabilisation du Mali
         Algérie-France : l’accord sur les échanges des jeunes actifs ratifié des deux côtés
         Les importations algériennes de téléphones en hausse de 18.3 au premier trimestre 2018
         Algérie-Mali: 13ème session du Comité bilatéral stratégique
         Algérie-France: Plus d’une centaine d’opérateurs économiques algériens à Paris en juin
         Industrie de montage automobile en Algérie : Le consommateur, le dindon de la farce
         Investissement : les Emirats Arabes Unis abandonnent la règle 51/49
         ENIE : La fabrication des terminaux de paiement électroniques (TPE) débutera en juin prochain
         Développement de la capitale : plus de 607,5 M.D déboursés entre 2010 et 2017
         Réalisation des nouvelles zones industrielles
         PLFC 2018 : les documents d’identités fortement taxés
         Algérie-Poste : Régularisation de 2075 travailleurs en situation d’emploi temporaire
         Population mondiale : 68 de citadins en 2050 contre 55 aujourd’hui
         Prévention contre les intoxications alimentaires
         La nouvelle gare maritime inaugurée en juin avec une nouvelle ligne Béjaïa-Barcelone
         Bouhadja: appel à trouver les voies de promotion du Vivre ensemble en paix
         Création d’une coordination nationale des associations de souscripteurs AADL
         Hadj 2018: poursuite de l'opération de dépôt des dossiers de visa jusqu'à nouvel ordre

Made-inalgeria.com

« Première Place de Marché B2B en Algérie, vous permet de trouver des produits, des fournisseurs et d'être en veille sur les appels d'offres, opportunités d'affaires.»

Propriété de Antares développment.Tout les droits sont résérvés.

Tél.: 024 79 97 97

GSM : 0555 05 40 20/21/22/23/24

Fax : 024 79 98 98

Nos partenaires :

 

Notre réseau :

facebook

Twitter

Catalogues

Linkedin