× Se connecter Inscription Produits Fournisseurs Annonces B2B Contact






Énergie

»  News   »  Publié le 09-08-2015  »  lu [ 1138 fois ]

Énergie

Visite d’inspection de Salah Khebri, aujourd'hui, à l'OS

Le ministre de l'Energie, M. Salah Khebri, effectuera aujourd'hui une visite de travail et d'inspection à la société opérateur du système électrique (OS), filiale de Sonelgaz.

Ce serait donc l'occasion pour Salah Khebri d'évaluer la situation et le programme d'action de
l'OS.Spa qui veille en particulier à l'équilibre permanent entre consommation et production, à la sécurité, à la fiabilité et à l'efficacité de l'alimentation électrique.

C'est aussi une opportunité pour le ministre afin de faire le point avec les responsables de l'OS et  connaître l'état d'avancement des projets lancés en matière de distribution publique de l'énergie. Salah Khebri pourra aussi connaître les difficultés rencontrées par les responsables tout en  donnant des directives aux cadres de cet organisme en vue d'améliorer la qualité de services, rattraper les retards et accélérer les travaux de réalisation mais aussi pour rassurer les citoyens.

Il est important de rappeler que lors d'une rencontre sur "la transition énergétique au service du développement économique", l'année dernière les participants ont affirmé que "la moyenne de consommation de l'individu algérien de l'énergie est le triple de la moyenne mondiale", appelant à la prise de mesures efficaces pour rationaliser la consommation des sources énergétiques, d'autant que la majorité ne sont pas renouvelables, comme les hydrocarbures. Selon les experts, la consommation de gaz en Algérie par exemple représente près de 34% de la consommation globale de l'énergie, au moment ou la moyenne mondiale ne dépasse pas 22%. Selon les données officielles, l'énergie solaire couvrira 40% de la consommation énergétique locale jusqu'en 2030, mais la réalisation de cet objectif exige d'importants investissements, ont-ils souligné. Les autorités publiques ont tracé un programme pour le développement des énergies nouvelles et renouvelables à l'horizon 2030, consistant notamment en la réalisation de centrales électriques avec des sources énergétiques renouvelables (énergies solaire et éolienne) à 22.000 mégawatt de 2011 à 2030, dont 12.000 mégawat pour le marché local et le reste (10.000) pour l'exportation.

Il est très important de savoir que l'Opérateur du Système Electrique a été érigé en filiale du groupe SONELGAZ en 2006, il est le gestionnaire du Système Production - Transport de l'électricité et doit assurer la coordination du système de Production - Transport de l'électricité, conformément à la loi N°02-01 du 5 février 2002.

L'OS.Spa veille en particulier à l'équilibre permanent entre consommation et production, à la sécurité, à la fiabilité et à l'efficacité de l'alimentation électrique.

La filiale OS. Spa est administrée par un conseil d'Administration composé de trois membres au moins et de douze au plus, dont un membre représentant le Ministère de l'Energie.

La gestion de la Société est assurée par un Président-Directeur Général.

L'Opérateur du Système Electrique, est chargé de lLa gestion du système de production et de transport de l'électricité en temps réel (dispatching) ,en particulier la coordination du système de production et de transport de l'électricité en vue d'assurer l'équilibre permanent entre la production et la consommation d'électricité, la sécurité du réseau et enfin la fiabilité et l'efficacité de l'alimentation électrique, conformément aux dispositions de la loi n°02-01 du 05.02.2002 relative à l'électricité et à la distribution du gaz par canalisation notamment les articles n° 35 et 36. Il est aussi chargé du contrôle permanent de l'équilibre de fonctionnement du réseau électrique ; il programme et coordonne la mise en œuvre des moyens de production et de transport de l'électricité dans les meilleures conditions d'économie, de sécurité et de continuité de service en collaboration avec l'Opérateur Marché (une fois mis en place) et l'ensemble des opérateurs autour du système électrique.

En tant que gestionnaire du système de Production -Transport de l'électricité national et donc responsable de sa sécurité, l'Opérateur du Système planifie et met en œuvre les actions nécessaires pour assurer la sécurité d'alimentation du réseau électrique national, notamment en cas de situations perturbées.

En outre, il participe aux travaux des organismes nationaux et /ou internationaux, aux actions liées au développement des interconnexions électriques, et à l'élaboration et la mise en place de procédures nouvelles liées à l'exploitation des systèmes électriques interconnectés.

Sur la base des missions qui lui sont confiées pour l'exercice de sa fonction, l'Opérateur Système est garant de la sûreté du système : au centre des responsabilités confiées à l'Opérateur Système Electrique pour la gestion du système électrique national, la sûreté de fonctionnement consiste à maîtriser l'évolution et les réactions du système électrique face aux différents aléas dont il est l'objet, telle que : évolution imprévue de la demande, indisponibilité soudaine d'une unité de production ou d'un élément du réseau et à en limiter les conséquences.

Pour garantir la sûreté du système, l'Opérateur Système Electrique se mobilise à tous les niveaux de la conduite pour la mise en oeuvre d'une succession de "lignes de défense", adaptées à chaque événement affectant le système électrique et permettant d'éviter ou de contrôler les principaux phénomènes qui pourraient conduire à son effondrement. Au stade de la programmation, l'activité consiste à préparer le système à faire face aux aléas courants (constitution de réserve de production, schémas de réseau assurant la garantie de l'alimentation même en absence d'un aliment du réseau…) .

En temps réel, l'activité consiste à satisfaire en permanence l'équilibre entre l'offre et la demande d'électricité par l'adaptation en permanence de la production à la consommation.

En cas d'incident de grande ampleur, des actions, tant automatiques que manuelles, sont mises en œuvre pour éviter un écroulement total du réseau, et faciliter la reconstitution du système. Il s'agit alors d'actions de conduite exceptionnelles adaptées à chaque cas.
 
Garantir durablement l'alimentation électrique

Pour améliorer la sécurité de l'alimentation électrique au niveau national, l'Opérateur du Système Electrique facilite et suit d'une manière particulier la mise en service des nouveaux Ouvrages en vu de leurs intégrations dans le système électrique.
Selon les indicateurs du système production transport de l'électricité les données de l'OS relatives au mois d'Avril 2015 donnent les chiffres suivants : La puissance maximale en avril 2015 est de 8126 alors que l'année précédente au même mois était de 7759. Soit une évolution de 4,7%.
 
Une puissance additionnelle de l'ordre de 367 MW

En avril 2015, la production de l'électricité était de l'ordre de 4 508 GWh en hausse de 5,3% par rapport au même mois de l'année passée, indiquent également les chiffres de l'OS. Les livraisons aux réseaux de distribution ont atteint 3 562 GWh, soit une hausse de 6,8% par rapport à Avril 2014. Enfin, les livraisons aux clients industriels au mois d'Avril 2015 ont atteint 791 GWh soit une hausse de 3,4 % par rapport au même mois de l'année précédente, indiquent les derniers chiffres fournis par la société opérateur du système électrique (OS), filiale de Sonelgaz.


Source : http://www.lemaghrebdz.com/


Evènements en relation:

         Le pétrole termine encore en hausse à New York
         La production de fer brut dans la mine d’El Ouenza passera à 5 M.T dans les années à venir
         Hausse du pétrole : l’Algérie a récupéré 30 de ses revenus hydrocarbures
         En 2017, la demande mondiale de gaz naturel a atteint un nouveau pic
         La Sonatrach a besoin d’un baril à 43 dollars pour réaliser ses investissements
         Pétrole : l’Opep se dit prête à soutenir la stabilité du marché
         Bedoui inaugure le terminal arrivée du gazoduc Illizi-Djanet
         Le pétrole finit une semaine agitée
         Pétrochimie : Total investit 1,4 milliards de dollars avec Sonatrach
         Quel avenir pour les énergies renouvelables en Algérie ?
         Les exportations des hydrocarbures ont représenté 93.6% au 1er trimestre 2018
         Mustapha Guitouni : « il ne faut pas voir le gaz de schiste comme un ennemi »
         Le pétrole rebondit avant une semaine décisive sur l’Iran
         Stratégie 2030 : Sonatrach veut devenir une des 5 plus grandes compagnies au monde
         Le pétrole recule, les puits se multiplient aux Etats-Unis
         Première découverte pétrolière de Sonatrach au Nord du Niger
         Sonatrach et le ministère irakien du Pétrole, signent un mémorandum d’entente
         Pour Claudio Descalzi, patron d’ENI «L’Algérie est la meilleure alternative pour l’Europe»
         35 compagnies pétrolières exclues du portefeuille du fonds de pension danois PKA
         Pétrole : Les tensions entre la Chine et les Etats-Unis pèsent sur les cours

Made-inalgeria.com

« Première Place de Marché B2B en Algérie, vous permet de trouver des produits, des fournisseurs et d'être en veille sur les appels d'offres, opportunités d'affaires.»

Propriété de Antares développment.Tout les droits sont résérvés.

Tél.: 024 79 97 97

GSM : 0555 05 40 20/21/22/23/24

Fax : 024 79 98 98

Nos partenaires :

 

Notre réseau :

facebook

Twitter

Catalogues

Linkedin