× Se connecter Inscription Produits Fournisseurs Annonces B2B Contact






Numérisation totale de l’administration en 2016

»  News   »  Publié le 31-08-2015  »  lu [ 1897 fois ]

Numérisation totale de l’administration en 2016

Le "e-gouvernement" réactivé

projet de "e-gouvernement" sera réactualisé avec de nouvelles solutions. Les projets dormants des TIC seront de nouveau activés pour débureaucratiser l’administration.

Un nouveau pas est franchi. Le gouvernement Sellal compte remettre au goût du jour le projet du gouvernement électronique pour accélérer la numérisation et la modernisation de l’administration. Si l’Algérie a enregistré un retard flagrant dans ce domaine, cela s’explique par la lourdeur bureaucratique des administrations et l’ampleur des procédures qui favorisent un statu quo et un immobilisme mettant en berne les réformes promises à ce sujet. 

Le projet e-gouvernement va se décliner d’abord par le réaménagement de tous les sites web des administrations et institutions publiques. Les responsables de ces structures ont été instruits de mettre en avant ce projet avant la fin de l’année. Mais il n’y a pas que cela, les administrations locales sont obligées d’intégrer pour leur numérisation entière de nouvelles solutions intégrées des TIC.

Les opérateurs privés qui développent ce genre de solutions seront mis à contribution par leur sollicitation directe. Ces derniers auront à mettre en place des logiciels performants et actualisés pour permettre la numérisation des fichiers, procédures administratives à travers des bases de données entièrement sécurisées. 

Selon une source gouvernementale, les APC, wilayas, services d’impôts, douanes, cadastre et les prestataires de services de transport public seront les premiers concernés par cette démarche. Les autres institutions telles que SEAAL, Air Algérie, ENMTV, Sonelgaz pour ne citer que celles là, ont déjà fait preuve d’une avancée en intégrant une solution complète de TIC qui permet d’alléger le travail administratif et le fardeau des tâches. 

Le traitement des factures, le suivi de la clientèle et le règlement des contentieux ont nettement évolué en deux ans par rapport à ce qui se faisait auparavant. Dans la deuxième phase, le gouvernement veut durant l’année 2016 aboutir à un taux avancé de ces projets où tous les actes de documents d’étatcivil, des passeports biométriques, des actes de propriétés de logements seront numérisés et bien plus les administrations n’auront pas à traiter les affaires des citoyens par des écrits sur papier mais par voie électronique. Pour ce faire, les ministères auront à se mettre à jour en créant des sites d’Internet dynamiques et non statiques avec toutes les données et informations qu’ils doivent rendre publiques. 

On apprend aussi que certains documents administratifs ne seront plus en vigueur dès le début de l’année. Rappelons à cet effet que les certificats de nationalité et casiers judiciaires sont délivrés le jour même du dépôt et ne sont pas intégrés systématiquement dans les dossiers d’emploi. Le timbre fiscal pour la carte d’identité nationale a été supprimé et bientôt il sera annulé de certains actes ou transactions de finances publiques. 

Les APC auront à gérer progressivement le dépôt et l’octroi de passeports biométriques pour atténuer la pression au niveau des daïras. De même que toutes les factures d’eau, de téléphone et d’électricité peuvent être payés à distance, ce qui a grandement contribué à diminuer le flux des citoyens devant les guichets.


Source : http://www.lemidi-dz.com/


Evènements en relation:

         Selon la BAD, l’Algérie est le 4ème pays le plus riche en Afrique
         APN: le projet du règlement intérieur présenté lundi
         Unesco: l’Algérie peut jouer un rôle mondial dans le domaine du patrimoine
         Comment trouver un emploi en Algérie?
         Education nationale : un budget supplémentaire de 583 millions de DA pour les salaires
         BEA : 24 milliards de dinars pour financer 174 projets en 2017
         Restriction des importations : L’UE appelle l’Algérie à respecter l’accord d’association
         Le projet de Loi organique des lois de finances présenté devant la commission des finances
         La Sonatrach a perdu 10 000 employés en trois ans
         Rencontre régionale Oran
         Le chiffre du jour
         Partenariat algéro-américain
         Algérie - État-unis
         Tendances financières et monétaires
         Développement local
         Algérie-FMI
         Grâce aux réformes de la LFC
         Accord entre la CAAT et CPA
         Numérisation totale de l’administration en 2016
         France

Made-inalgeria.com

« Première Place de Marché B2B en Algérie, vous permet de trouver des produits, des fournisseurs et d'être en veille sur les appels d'offres, opportunités d'affaires.»

Propriété de Antares développment.Tout les droits sont résérvés.

Nos partenaires :

 

Notre réseau :

facebook

Twitter

Catalogues

Linkedin