× Se connecter Inscription Produits Fournisseurs Annonces B2B Contact






Partenariat algéro-français

»  News   »  Publié le 18-06-2015  »  lu [ 706 fois ]

Partenariat algéro-français

Hollande annonce le retour de Total et l’installation de Peugeot

Le président français, François Hollande, a souligné, à Alger, que les relations algéro-françaises étaient "fructueuses" notamment sur le plan économique, observant que le partenariat bilatéral a enregistré "des progrès significatifs" particulièrement depuis ces deux dernières années.

  "Ce que je retiens (...) une relation confiante entre la France et l'Algérie, une relation fructueuse entre la France et l'Algérie notamment sur le plan économique", a également déclaré le président français lors d'une conférence de presse tenue à l'occasion de sa visite de travail et d'amitié en Algérie. Il a annoncé dans la foulée le retour de la compagnie pétrolière Total et l’installation d’une usine de montage de véhicule du constructeur Peugeot.  Evoquant les discussions qu’il a eues avec le président Abdelaziz Bouteflika et le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, il a fait savoir qu’elles avaient porté sur l'évaluation des relations politiques et économiques depuis décembre 2012, date de sa première visite d'Etat en Algérie. Cette évaluation a fait ressortir des "progrès significatifs", a indiqué le président français, en citant comme exemple les projets de partenariat conclus ou déjà concrétisés avec le constructeur automobile Renault et les deux groupes Alstom et Sanofi. Il a alors considéré que le partenariat économique et commercial bilatéral n'avait pas cessé de se renforcer grâce au travail du Comité de haut niveau établi par les deux pays, qui est aussi chargé de faire le point, chaque année, sur les actions engagées en matière d'investissements et des partenariats. Sur ce point, M. Hollande a révélé qu’un projet d'implantation en Algérie d'une usine du constructeur de véhicules Peugeot était "en discussion avancée" et que les deux parties algérienne et française travaillent pour faciliter l'installation de cette unité. "Cette implantation aura des conséquences positives aussi bien pour l'économie algérienne que française", a-t-il avancé en estimant que Renault "a donné l'exemple" dans ce créneau de partenariat."Nous voulons attirer des investisseurs français en Algérie et même des investisseurs algériens en France. Les PME (françaises) particulièrement sont les bienvenues en Algérie", a-t-il noté. Le chef d'Etat français a dit avoir aussi évoqué avec M. Sellal d'autres projets de partenariat avec le groupe pétrolier Total dans les domaines énergétique et d'industrialisation. A la question de savoir si les projets de Total en Algérie porteraient aussi sur le domaine des hydrocarbures non conventionnels tel le gaz de schiste, M. Hollande a répondu qu’il s’agira de "faire autre chose que le gaz de schiste". Hollande: "ma relation personnelle avec Bouteflika va renforcer les relations" entre Alger et Paris   Le président français, par ailleurs, a affirmé à Alger que la "relation personnelle" qu'il établie avec le  président Bouteflika va renforcer les relations algéro-françaises dans les différents  domaines. "Cela est très important, cette relation personnelle que j'ai pu établir avec le président Bouteflika va nous permettre de renforcer nos liens sur les plans économique, culturel et humain", a déclaré M. Hollande à l'issue de son entretien avec le président de la République, Abdelaziz Bouteflika.

 Le chef de l'Etat français qui effectue une visite d'amitié et de travail en Algérie à l'invitation du président Bouteflika, a précisé que cette "relation personnelle" va également permettre aux deux pays d'apporter les "mêmes propositions" concernant "la résolution des crises et le rétablissement de la paix et la sécurité dans la région et dans le monde". Qualifiant de "substantiel" et de "chaleureux" son entretien avec le président Bouteflika, M. Hollande a indiqué avoir évoqué également les questions liées aux "relations bilatérales, au partenariat économique, au développement et aux échanges humains". La situation en Libye et au Sahel et la lutte contre le terrorisme ont été aussi évoquées lors de cet entretien, a-t-il ajouté. La France est le premier partenaire économique de l'Algérie, a déclaré lundi à Alger, le président français, François Hollande, souhaitant que ce partenariat se développe davantage. "Je rappelle que la France est le premier partenaire économique, entend le rester et même entend encore développer sa présence. Il y a l'installation (en Algérie) d'entreprises importantes: Renault, Sanofi, Alston et bientôt encore Peugeot", a indiqué à la presse M. Hollande à son arrivée à l'aéroport Houari-Boumediene. Il a précisé que l'objectif de ces entreprises est de "développer l'emploi en Algérie et en France notamment en faveur de jeunesse algérienne". Souhaitant également rencontrer lors de sa visite de travail, des partenaires économiques qui "veulent travailler avec la France", M. Hollande a indiqué avoir la volonté de "faciliter la mobilité" des citoyens et des opérateurs économiques entre les deux pays. "Nous avons démontré notamment à travers la délivrance des visas que nous étions capables (...). Voilà autant de sujets qui témoignent de l'importance de cette visite et de la perspective dans la relation France-Algérie". Le président français est arrivé pour une visite d'amitié et de travail en Algérie, à l'invitation du président de la République, Abdelaziz Bouteflika.


Source : http://www.transactiondalgerie.com/


Evènements en relation:

         Présentation de SBGDE-FAJO
         Le financement de l’Etat soutient la relance du complexe sidérurgique El Hadjar
         Issad Rebrab : Nous sommes sur le point de conclure un important accord industriel en Tunisie
         La demande mondiale d’acier poursuit sa reprise
         Le complexe industriel de pneumatique du Groupe IRIS bientôt opérationnel
         Vers une usine de montage en partenariat avec Soficlef
         L’usine de production de lubrifiants de Total opérationnelle dès le premier trimestre de 2019
         Raffineries : Hausse des capacités de production
         Issad Rebrab sollicite la technologie Toyota
         GICA RÉALISE UN TROISIÈME RECORD CONSÉCUTIF DE PRODUCTION
         La SNTF détient 3% du fret national
         Journée d’information demain à l’AHK
         Production industrielle
         Foncier industriel
         Foncier industriel
         Microentreprises
         Secteur public marchand industriel
         Investissement privé
         Constantine
         Industrie au 1er trimestre 2015

Made-inalgeria.com

« Première Place de Marché B2B en Algérie, vous permet de trouver des produits, des fournisseurs et d'être en veille sur les appels d'offres, opportunités d'affaires.»

Propriété de Antares développment.Tout les droits sont résérvés.

Tél.: 024 79 97 97

GSM : 0555 05 40 20/21/22/23/24

Fax : 024 79 98 98

Nos partenaires :

 

Notre réseau :

facebook

Twitter

Catalogues

Linkedin