× Se connecter Inscription Produits Fournisseurs Annonces B2B Contact






Pour une meilleure visibilité des expertes

»  News   »  Publié le 09-03-2018  »  lu [ 210 fois ]

Pour une meilleure visibilité des expertes

La plateforme web Khabirat El Djazair (les expertes de l’Algérie) a été lancée officiellement hier lors d’une conférence de presse au siège du quotidien national DK News.

Lancée en amont de la Journée internationale de la femme, Khabirat est un répertoire en ligne en langue arabe de femmes spécialistes, conçu dans le cadre du programme MedMedia de l’Union européenne, visant à améliorer la représentation des femmes dans les programmes d'information, notamment les médias de service public à travers la région sud de la Méditerranée.

Elle vise à promouvoir la contribution des femmes aux productions des médias au niveau national et régional. Les plateformes Khabirat ont déjà été lancées avec succès en Tunisie, Maroc, Jordanie et Palestine. «Une présentation de la plateforme au profit des journalistes permettra une meilleure exploitation des compétences féminines et l’enrichissement de son contenu», a souligné Nawel Guellal, consultante-coordinatrice de cette plateforme.

  Omar Belhouchet, directeur général du quotidien El Watan, a déclaré : «Cette initiative est extrêmement louable et intéressante pour les médias. Elle vient compléter le travail de l’UE dans le monde arabe. Il était temps que notre pays bénéficie d’un tel apport. Nous avons l’habitude de ne solliciter les femmes que durant des périodes particulières dans notre pays (8 Mars).

De temps en temps, on se rappelle des moudjahidate qui ont joué un rôle majeur durant la Guerre de Libération nationale. On les met en évidence aussi lorsqu’il y a des violences subies. A longueur d’année, ce sont des experts en économie, TIC, informatique, des hommes qui interviennent. Au-delà de la volonté de les faire apparaître, cette plateforme sera une source de travail dans plusieurs domaines.» Il s’agit de rétablir un équilibre. Les journaux toutes tendances confondues pourront bénéficier de cette expertise.

L’objectif est aussi d’aider à dégager une image moderne du travail des expertes et changer la perception rétrograde de la femme au sein de la société qui la réduit, du moins dans les milieux conservateurs, à un rôle de reproduction, elle s’occupe du foyer et élève les enfants. Or, en ces temps de crise, la femme peut en être une des voies de sortie.

  Aïcha Saidi, experte média, a dit : «Autrefois, quand il fallait trouver une femme experte, il fallait contacter l'UNFA.» Pour elle, cette plateforme est un «outil formidable et efficace, encore faudra-t-il former les journalistes qui sortent des instituts sur la production multimédia pour produire des contenus porteurs et pour une plus grande représentativité des femmes».

Abderrahmane Arar, président du réseau Nada, précise que ce genre d’initiatives répond à un besoin exprimé par la société civile, confrontée à des problèmes où la dimension genre s’impose. Ryad Chabouni, représentant de l’Observatoire national de la citoyenneté, a affirmé : «Il y a un travail intéressant qu'on est en train de faire, pour améliorer l'image de la femme algérienne dans la société.

Il s’agit de voir aussi comment améliorer le regard des hommes vis-à-vis des femmes, changer la mentalité par la durée dans l’action et en travaillant sur l’éducation.» «Il faut faire un travail de terrain et convaincre les femmes de se valoriser», affirme de son côté Me Ouarda Medjahed, présidente de l’Association des femmes juristes d’Alger. «Il faut savoir que l'expertise ou le droit de la femme, ça vient quand on va les chercher», ajoute Mme Aouinet, experte et coach.

La plateforme Khabirat El Djazair renferme actuellement une centaine de profils. Il y a aussi une bibliothèque électronique qui contient des publications, des rapports, des recherches et des documents juridiques sur l'égalité des genres dans le pays en général et dans le secteur des médias algériens en particulier. 

                                                                                       Source : http://www.elwatan.com/




Evènements en relation:

         Indice des prix de l’immobilier : Alger à la 9ème place
         Ces lois qui entravent l’émergence du E-commerce
         Croissance: C’est peut-être déjà le retour de la crise, prévient l’OCDE
         L'Algérie maintiendra sa stratégie de modernisation du corps des Douanes
         Halim Recham: «Seules 8000 entreprises disposent d’un code barre»
         FAO : Le commerce international "essentiel" pour nourrir la planète
         Le pétrole profite d’une nouvelle baisse des stocks de brut américains
         le Gouvernement algérien maintiendra la stratégie de modernisation du corps des Douanes
         Forum algéro-allemand : Les opportunités d’investissements dans le secteur agricole
         Commission mixte algéro-émiratie: consolidation de la coopération économique
         Comment Internet révolutionne l’Afrique et prépare son émergence économique
         Publication du 1er guide réglementaire Algérie
         Le panier de l'OPEP à plus de 77 dollars
         Export : les produits algériens font leurs entrée sur les marché américains
         FGAR : 400 entreprises accompagnées en 2018
         Agriculture : récupération de 300 000 hectares de terres agricoles
         Registre du Commerce électronique: Les agents de contrôle en formation
         Le projet Desertec renaît de ses cendres
         BM :L’Algérie a « suffisamment de financements »
         L’Ambassadeur de l’Afrique du Sud : la Chine n’est pas venue en colonisateur en Afrique

Made-inalgeria.com

« Première Place de Marché B2B en Algérie, vous permet de trouver des produits, des fournisseurs et d'être en veille sur les appels d'offres, opportunités d'affaires.»

Propriété de Antares développment.Tout les droits sont résérvés.

Tél.: 024 79 97 97

GSM : 0555 05 40 20/21/22/23/24

Fax : 024 79 98 98

Nos partenaires :

 

Notre réseau :

facebook

Twitter

Catalogues

Linkedin