× Se connecter Inscription Produits Fournisseurs Annonces B2B Contact






Raffinerie de Skikda

»  News   »  Publié le 27-08-2015  »  lu [ 1248 fois ]

Raffinerie de Skikda

La production de l'essence sans plomb reprend

C'est avec un grand ouf de soulagement qu'a été accueillie la nouvelle de la remise en fonction, dans la journée d'hier, du reforming 2 de la raffinerie de Skikda produisant de l'essence sans plomb, qui était à l'arrêt depuis le 09 juillet dernier.

 En effet, une défaillance caractérisée par une augmentation excessive de la différence de pression entre l'entrée et la sortie des réacteurs avait été détectée. Les instruments de contrôle affichaient une différence de pression de 0,9 alarmante puisqu'elle devait osciller entre 0,2 et 0,3, tout au plus, poussant la direction de la raffinerie à stopper le fonctionnement par mesure de sécurité. Après bonification, les ingénieurs pénètrent à l'intérieur des réacteurs pour une investigation approfondie et parviennent à déterminer la nature de la défaillance, son origine et l'ampleur des dommages.


 Il s'avère que les ‘'scallops'' (distributeurs en tôle perforée placés le long des parois du réacteur) et le tube central ‘‘centerpipe'' pièces maîtresses du réacteur présentaient une usure avancée et que le catalyseur a fondu. Sans attendre, le directeur de la raffinerie décide de procéder aux réparations, une initiative qui a reçu l'aval de sa tutelle qu'il a consultée au préalable et après concertation de son staff qui a accepté de relever le défi. ‘'Il fallait tout mettre en œuvre pour éviter de retarder la remise en marche de l'unité reforming 2, sachant que son arrêt signifiait le recours aux importations pour combler le déficit d'essence sans plomb qui allait en découler'', ont affirmé certains cadres qui se sont offusqués d'ailleurs de la position d'autres collègues qui ont vu d'un mauvais œil l'initiative de la direction de la raffinerie de procéder aux réparations nécessaires.

 Pourtant, cela n'a pas dissuadé les responsables de lancer les travaux avec la mobilisation des ingénieurs de la raffinerie, parmi lesquels certains formés à l'étranger, en utilisant les seuls moyens, limités, faut-il le souligner, disponibles au niveau du complexe. Toutes les mesures ont été prises pour garantir le succès de l'opération de maintenance y compris une prise de contact avec UOP (USA) en tant que bailleur de licence du catalyseur. Après d'intenses efforts, qui ont duré du 14 juillet jusqu'au 02 août, la réparation a été achevée suivie par une autre phase consacrée à un contrôle général, opération menée pendant quelques jours pour anticiper d'éventuels incidents de parcours et ce n'est qu'avant-hier au soir que l'injection de charge a commencé et la remise en marche du reforming 2 est intervenue hier dans de bonnes conditions. 

‘'Toutes les unités sont stables et les paramètres de marche sont meilleurs qu'auparavant'', ont affirmé certains travailleurs pour qui la remise en marche de l'unité reforming 2 a été un soulagement et un pur moment de bonheur autant pour la direction que pour les travailleurs. Actuellement, le remplissage des bacs de stockage en essence sans plomb se poursuit normalement. Ainsi prend fin une longue attente pendant laquelle le pays a été contraint d'importer environ 90.000 tonnes d'essence sans plomb, soit trois tankers. A noter enfin que la capacité de production du reforming 2 est de 140 mètres cubes par heure d'essence sans plomb.

Source : http://www.lequotidien-oran.com/


Evènements en relation:

         Le pétrole termine encore en hausse à New York
         La production de fer brut dans la mine d’El Ouenza passera à 5 M.T dans les années à venir
         Hausse du pétrole : l’Algérie a récupéré 30 de ses revenus hydrocarbures
         En 2017, la demande mondiale de gaz naturel a atteint un nouveau pic
         La Sonatrach a besoin d’un baril à 43 dollars pour réaliser ses investissements
         Pétrole : l’Opep se dit prête à soutenir la stabilité du marché
         Bedoui inaugure le terminal arrivée du gazoduc Illizi-Djanet
         Le pétrole finit une semaine agitée
         Pétrochimie : Total investit 1,4 milliards de dollars avec Sonatrach
         Quel avenir pour les énergies renouvelables en Algérie ?
         Les exportations des hydrocarbures ont représenté 93.6% au 1er trimestre 2018
         Mustapha Guitouni : « il ne faut pas voir le gaz de schiste comme un ennemi »
         Le pétrole rebondit avant une semaine décisive sur l’Iran
         Stratégie 2030 : Sonatrach veut devenir une des 5 plus grandes compagnies au monde
         Le pétrole recule, les puits se multiplient aux Etats-Unis
         Première découverte pétrolière de Sonatrach au Nord du Niger
         Sonatrach et le ministère irakien du Pétrole, signent un mémorandum d’entente
         Pour Claudio Descalzi, patron d’ENI «L’Algérie est la meilleure alternative pour l’Europe»
         35 compagnies pétrolières exclues du portefeuille du fonds de pension danois PKA
         Pétrole : Les tensions entre la Chine et les Etats-Unis pèsent sur les cours

Made-inalgeria.com

« Première Place de Marché B2B en Algérie, vous permet de trouver des produits, des fournisseurs et d'être en veille sur les appels d'offres, opportunités d'affaires.»

Propriété de Antares développment.Tout les droits sont résérvés.

Tél.: 024 79 97 97

GSM : 0555 05 40 20/21/22/23/24

Fax : 024 79 98 98

Nos partenaires :

 

Notre réseau :

facebook

Twitter

Catalogues

Linkedin