× Se connecter Inscription Produits Fournisseurs Annonces B2B Contact






Tendances financières et monétaires

»  News   »  Publié le 09-09-2015  »  lu [ 1676 fois ]

Tendances financières et monétaires

Au 1er semestre 2015 : Laksaci : “Le niveau des réserves de changes demeure adéquat”

Les finances publiques face à l'impact de la chute du prix de pétrole : Les réserves de changes du pays se sont contractées de 34 mds de dollars pour atteindre, à juin 2015, 159 milliards de dollars. Un niveau qui demeure adéquat, soutient le gouverneur de la Banque d’Algérie.

L’Algérie subit au même titre que, les autres pays exportateurs de pétrole, l’impact de la chute du prix du baril de pétrole. Premiers effets attendus, une détérioration des soldes des comptes courants de sa balance de paiement, et une contraction de sa marge de manœuvre budgétaire.

Les principaux agrégats de la situation monétaire et financière au 1er semestre  de l’année 2015, présentés, hier, par le gouverneur de la Banque d’Algérie indiquent, néanmoins  que la position financière de notre pays reste soutenable, avec un  volume des réserves de changes de 159,027 milliards de dollars, à fin juin 2015, soit une forte contraction de 34 mds de dollars, et une dette externe réduite à 3,3 milliards de dollars à la période sous étude. «En dépit de l’impact du choc externe sur la balance des paiements, le niveau de nos réserves de change reste adéquat pour faire face au choc externe», a affirmé Mohamed Laksaci.

L’analyse qui a abordé les principaux indicateurs de la conjoncture ressortent que la chute de près de 50%  des prix du pétrole depuis mi 2014 a commencé à impacter l’économie nationale dès le 4e trimestre de la même année. Cette dégringolade des cours s’est poursuivie, a rappelé M. Laksaci, au cours du 1er semestre 2015 pour passer de 109,92 dollars au 1er semestre 2014 à seulement 58,23 dollars au 1er semestre 2015, soit une baisse de 47,02%. Aussi, les quantités d’hydrocarbures exportées se sont rétractées de 4,59% au cours du 1er semestre 2015, soit seulement 18,10 milliards de dollars, ce qui correspond à une baisse de 43,1% par rapport au 1er semestre 2014, et ce, en dépit du fait que les quantités d’hydrocarbures exportées aient progressé de 11,88% entre le premier et le second trimestre de l’année en cours.

Aussi, la chute des prix du pétrole a directement impacté la balance des paiements qui a enregistré un déficit de (-13,27 milliards de dollars), un déficit dû aussi à la baisse de quantités d’hydrocarbures exportées et à l’important transfert de dividendes. Ainsi, le solde de global de la balance des paiements a marqué un déficit de 14,39 milliards de dollars contre un déficit minime de 1,32 Mds de dollars au 1er semestre 2014.


Source : http://www.elmoudjahid.com/


Evènements en relation:

         Zone de libre échange continentale
         Loi sur la protection de l'enfant: vers la promulgation de textes d'application
         Algérie-Bosnie Herzégovine: volonté des deux pays de renforcer leurs relations économiques
         Raouya: « l’Algérie devrait être un peu plus offensive sur le marché africain »
         Ouyahia reçoit le ministre cubain de la Santé publique
         Industrialisation de l’Afrique: La BAD mise 35 milliards de dollars
         Algérie-Jordanie: renforcement des échanges dans le tourisme et l'artisanat
         L'expérience algérienne en matière de déradicalisation saluée par l'UNESCO
         Renforcer le rapport entre l'institution sécuritaire et les médias
         Mohamed Alioui, président de l’UNPA :« La production céréalière sera doublée cette année »
         Visas pour l’Espagne : l’Ambassade nie un changement de procédures
         Selon la BAD, l’Algérie est le 4ème pays le plus riche en Afrique
         APN: le projet du règlement intérieur présenté lundi
         Unesco: l’Algérie peut jouer un rôle mondial dans le domaine du patrimoine
         Comment trouver un emploi en Algérie?
         Education nationale : un budget supplémentaire de 583 millions de DA pour les salaires
         BEA : 24 milliards de dinars pour financer 174 projets en 2017
         Restriction des importations : L’UE appelle l’Algérie à respecter l’accord d’association
         Le projet de Loi organique des lois de finances présenté devant la commission des finances
         La Sonatrach a perdu 10 000 employés en trois ans

Made-inalgeria.com

« Première Place de Marché B2B en Algérie, vous permet de trouver des produits, des fournisseurs et d'être en veille sur les appels d'offres, opportunités d'affaires.»

Propriété de Antares développment.Tout les droits sont résérvés.

Tél.: 024 79 97 97

GSM : 0555 05 40 20/21/22/23/24

Fax : 024 79 98 98

Nos partenaires :

 

Notre réseau :

facebook

Twitter

Catalogues

Linkedin