× Se connecter Inscription Produits Fournisseurs Annonces B2B Contact






Un nouveau mécanisme de surveillance de la production bientôt mis en place

»  News   »  Publié le 27-08-2018  »  lu [ 210 fois ]

Un nouveau mécanisme de surveillance de la production bientôt mis en place

D'après le ministre koweïtien du pétrole, Bakhit Al Rachidi, qui s'exprimait cette semaine face à la presse, les pays membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole et les pays producteurs exportateurs de pétrole non Opep, devraient se mettre d'accord avant la fin de l'année, sur un mécanisme de surveiller de leur production de brut.

Après qu'ils se soient imposé des quotas de production du pétrole brut en début d'année 2017 et que certains d'entre eux se sont encore opposés à un assouplissement de ces quotas, les pays membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et les pays producteurs exportateurs de pétrole non-OPEP vont bientôt mettre sur pied un nouveau mécanisme pour surveiller les productions de brut. L'information a été donnée cette semaine par le ministre koweïtien du pétrole, Bakhit Al Rachidi, qui s'est adressé à la presse. Selon le responsable, un accord sera signé pour le nouveau mécanisme avant la fin de l'année par les pays impliqués.

Rendez-vous à Alger

Dans son intervention, Bakhit Al Rachidi a également annoncé la tenue le 23 septembre prochain à Alger, d'une réunion du comité JMCC mis en place par l'OPEP (composé des membres de l'OPEP, l'Algérie, le Koweït, les Emirats arabes unis et le Venezuela, ainsi que des membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole, OPEC, et de Russie, avec à leur tête l'Arabie Saoudite) et des exportateurs alliés non-OPEP. L'objectif de la réunion est d'examiner la production brute des pays, a indiqué Al Rachidi qui était en tournée dans une centrale électrique. «Les chiffres de production de l'OPEP et de pays en dehors de l'OPEP seront examinés lors de la réunion en Algérie, et avant la fin de l'année en cours, il y aura un accord sur un mécanisme de suivi de la production l'année prochaine», a-t-il confié.

Notons qu'à cette réunion d'Alger, l'Iran pourrait également être présente. Elle a demandé à y participer pour défendre sa part de marché qui pourrait être affectée, selon elle, par les sanctions américaines qui devraient prendre effet sur son industrie pétrolière en novembre prochain.




Evènements en relation:

         Le pétrole se maintient au-dessus de la barre des 70 dollars, profitant du recul des stocks américains
         Pétrole: Les investisseurs suivent attentivement ce qui se passe en Algérie
         Hydrocarbures Offshore : L’Algérie donne le feu vert pour l’exploration et l’exploitation
         Sonelgaz: un chiffre d'affaires de 390 milliards DA en 2018
         Lancement de la réalisation de deux centrales solaires avant fin 2019 à Hassi Messaoud (Ouargla)
         Sonatrach et Total créent une société commune en Algérie
         La production pétrolière de l’OPEP a atteint son plus haut niveau depuis 2016
         Le pétrole chute lourdement sur le mois d’octobre
         Développement de la pétrochimie : Les quatre objectifs visés par Sonatrach
         Le potentiel de la mine de Tala Hamza revu à la hausse
         Le pétrole monte un peu mais reste affaibli par la hausse des stocks américains
         EPAL : Le volume des marchandises traitées en hausse de 0,64
         Le Brent au plus bas en un mois, les paris sur un manque d’offre se délitent
         Energies : lancement avant décembre 2018 d’un avis d’appel d’offre international
         Le pétrole remonte au-dessus des 84 dollars
         Hydrocarbures: Signature de deux contrats entre Sonatrach et Total
         Le prix du petrole passe la barre des 80 dollars
         Le volume des exportations de l’Algérie a baissé de 2.8 au premier trimestre 2018
         Energie renouvelable: Les entreprises algériennes face aux défis technologiques
         En dépit des difficultés, le privé algérien promis à un essor prodigieux

Made-inalgeria.com

« Première Place de Marché B2B en Algérie, vous permet de trouver des produits, des fournisseurs et d'être en veille sur les appels d'offres, opportunités d'affaires.»

Propriété de Antares développment.Tout les droits sont résérvés.

Tél.: 024 79 97 97

GSM : 0555 05 40 20/21/22/23/24

Fax : 024 79 98 98

Nos partenaires :