.
Made in Algeria
Produits Entreprises Appels d'offres Annonces B2B Actualités
 
 
Se connecter
 
Inscription

Unité et la souveraineté nationales

»  News   »  Publié le 25-02-2015  »  lu [ 542 fois ]

Unité et la souveraineté nationales

En présidant les festivités du 24 février : Sellal appelle à préserver l'unité et la souveraineté nationales

Le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, a appelé, hier,  à Arzew (Oran) à préserver l'unité et la souveraineté nationales, soulignant l'attachement du peuple algérien à ses constantes que sont l'islam, l'arabité et l'amazighité. "Nous devons, aujourd'hui, préserver l'unité nationale", a insisté M. Sellal lors d'un rassemblement populaire à l'occasion du double anniversaire de la nationalisation des hydrocarbures et  la création de l'Union générale des travailleurs algériens (UGTA), rappelant que "l'Algérie est souveraine dans ses décisions économiques et politiques" et que "nul ne saurait lui dicter les décisions" à prendre.  

Evoquant la situation que traverse le pays, le Premier ministre a précisé que "d'aucuns cherchent à dresser les Algériens les uns contre les autres en jouant sur la fibre régionaliste pour attenter à l'unité nationale".  "Certains ont tenté vainement d'attiser la fitna dans le nord, puis dans le sud à Ghardaïa, Ouargla et Djanet", a-t-il dit. "Après ces échecs successifs, ils s'essayent maintenant à In Salah, mais leur entreprise n'aboutira pas" car le peuple algérien est "uni" et "l'Algérie est aujourd'hui un pays stable qui exporte la paix et la sécurité", a encore assuré Sellal.  Ces manœuvres "ne pourront jamais remettre en cause l'authenticité du peuple algérien connu pour sa diversité culturelle, son attachement à l'islam, mais aussi par la sagesse des habitants du Sud", a-t-il affirmé, appelant à préserver ces spécificités.      Rappelant les épreuves que le pays a traversées dans les années 90 en raison des "tentatives d'instrumentaliser la religion et de semer la fitna", M. Sellal a souligné que "le peuple algérien a vaincu, seul, le terrorisme grâce à la détermination des hommes et à la politique de la réconciliation nationale initiée par le président de la République".  Le monde entier se bat aujourd'hui contre le terrorisme sans parvenir à l'éradiquer, a encore soutenu le Premier ministre. 

Egalement, Abdelmalek Sellal, après avoir rappelé les avancées du monde du travail, annoncera les réalisations de son gouvernement et citera le chiffre de 324 000 logements sociaux distribués durant l'année 2014." Le Premier ministre insistera sur la "sagesse et la prévoyance" des pouvoirs publics dans la gestion de l'économie, il dira à ce propos que : "L'Algérie, grâce à la nationalisation, est devenue une nation respectable. Personne ne nous obligera à changer d'orientation. A qui serviront nos recettes si elles ne profitent pas au social ? Nous maîtrisons nos affaires." "Nous devons sauvegarder l'unité nationale. Après avoir joué la corde de notre religion, ils ont politisé l'Islam. Nous avons atteint 200 000 morts. Aujourd'hui, certains veulent déstabiliser notre pays et jouent avec l'unité nationale. Ils sèment le doute entre nous. Ils n'ont pas pu remuer le Nord, ils tentent de manipuler le Sud du pays. Ils ont essayé de manipuler à Ghardaïa, à Touggourt, à Ouargla et à Djanet cela n'a pas marché, aujourd'hui, ils maniplent à In Salah. " Et de dire à tue-tête : "Cela ne marchera pas!"

Abdelmalek Sellal abordera la conjoncture économique internationale et dira à propos de la chute du prix du pétrole : "50% des recettes du pays en devises se sont envolées et pourtant, nous dépasserons ce cap." Pourtant dira-t-il, "de nombreux experts nous ont recommandé d'arrêter les subventions des produits de première nécessité, et nous continuons à gérer normalement la chose publique car nous n'avons pas de dette extérieure. 60 milliards de dollars sont consacrés annuellement aux subventions du volet social."
 
Il n'y a pas d'exploitation de gaz de schiste

A propos de l'exploration du gaz de schiste, le Premier ministre a réaffirmé mardi à Oran qu'il n'y avait aucune exploitation de gaz de schiste mais seulement des études en cours. "La question du gaz de schiste a bénéficié d'un large débat au niveau du gouvernement et du Parlement et nous avons posé des conditions strictes pour l'exploitation de cette énergie", a indiqué M. Sellal, rappelant qu'"il n'y avait aucune exploitation mais uniquement des études et des recherches en cours". Soulignant que le gouvernement est ouvert "aux avis contraires", il a précisé qu'"il est inconcevable aujourd'hui de ne pas prendre en compte ce qui est susceptible de contribuer au renforcement de l'économie nationale". Il a affirmé que "l'Algérie n'a arrêté ni l'exploitation du pétrole ni celle du gaz conventionnel", annonçant que la compagnie Sonatrach "a découvert cette semaine une réserve importante de pétrole à Touggourt tout comme elle a découvert, depuis quelques semaines, d'autres quantités de pétrole à Ghardaïa et des hydrocarbures à El Bayadh". "Le rôle du gouvernement est de mener un travail de prospective et d'évaluation des réserves du pays en gaz de schiste en prévision d'une exploitation par les générations futures si celles-ci le désireraient", a-t-il soutenu avant de dire que les études à ce sujet "pouvaient durer de deux à six ans". A ce propos, M. Sellal a indiqué que des études ont révélé que l'Algérie possédait "la troisième plus grande réserve de gaz de schiste mondialement", insistant sur la nécessité de "confirmer ces études et de s'assurer que cette énergie n'a aucun impact ni sur l'environnement ni sur la santé du citoyen". "C'est à ce moment seulement que nos enfants pourront trancher", a-t-il poursuivi.

D'autre part, le Premier ministre a saisi cette occasion pour mettre en exergue l'importance de la diversification de l'économie nationale tout en mettant fin à la dépendance au secteur pétrolier par l'encouragement de la production nationale tant dans le secteur public que privé.

Dans le même sillage, il a salué le rôle du groupe Sonatrach dans le développement national, indiquant qu'"il s'agit de la plus grande firme économique en Afrique" ajoutant que le groupe a contribué, grâce à ses cadres, à aider les pays du Golfe à créer leurs compagnies pétrolières".
Source : http://www.lemaghrebdz.com/




Evènements en relation:

         Performance de l’économie nationale
         Energie solaire
         Le ministre de l’Energie à Skikda
         Energie
         Carburants
         Algérie - Japon: Production de silicium
         Industrie et mines
         Énergie
         Energie
         Energies renouvelables
         Transition énergétique
         Gaz de schiste
         Coopération algéro-norvégienne
         Efficacité énergétique
         Unité et la souveraineté nationales
         Pouvoir révolutionnaire
         Gaz de schiste
         Complexe sidérurgique de Bellara
         Gaz de schiste
         Algérie-Niger
  
Acrovyn® Bois
Compteur monophasé multi tarif HXE12
Ampoules à LED
Equipement de garage-Règles phares PL
Batimaghreb N°1
Confitures
Plateaux et Bennes
Porte simple battant
Technique de raccordement d'appareils - OMNIMATE-
Gestion des reressources humaines



lKyQnKiZ
lKyQm6mV
lKyQnaqU
lKuYm6ya
lKyQlamY
lKyRlamY
lKyRmKeR
lKmQnqaX

Bienvenue | Accueil | Concept | Devenir membre Made in Algeria | Contact | Connexion