× Se connecter Inscription Produits Fournisseurs Annonces B2B Contact






Commerce

»  News   »  Publié le 15-07-2015  »  lu [ 1209 fois ]

Commerce

Le ministre du commerce, Amara Benyounès, à propos de la campagne «Consommons algérien» : «Nous avons gagné la première mi-temps»

« Nous avons gagné la première mi-temps concernant la campagne Consommons algérien, mais il faut rester vigilants et continuer notre engagement en faveur de la production nationale ».

C’est ce qu’a déclaré, hier à Alger, le ministre du Commerce, Amara Benyounès, lors de la «réunion-bilan» tenue avec le secrétaire général de l’UGTA et les organisations patronales. Le ministre a affirmé que les citoyens ont pris conscience de l’importance de consommer algérien. «Les Algériens commencent à se poser la question sur les produits, s’ils sont Algériens ou pas», a-t-il dit. Selon M. Benyounès, cela est un premier pas vers la victoire du produit national sur le produit importé.

À cet effet, le ministre a tenu à souligner l’engagement des partenaires de son département dans la réussite de cette campagne, dont le consommateur reste le premier décideur. «L’UGTA et les organisations patronales sont les deux partenaires stratégiques, mais le mot de la fin revient aux consommateurs Algériens pour décider de consommer un produit national ou importé», a encore précisé M. Benyounès. Dans ce sillage, il a fait savoir que, durant les cinq premier mois de l’année en cours, les importations ont baissé de 2,5 milliards de dollars. «C’est un chiffre important. Nous avons commencé à récolter les premiers fruits de cette politique», a-t-il indiqué.

Pour ce qui est de la permanence durant l’Aïd El Fitr, le ministre dira que son département a mobilisé 6 000 agents de contrôle pour veiller à l’application des instructions du ministère du Commerce. «Tous les commerçants qui n’auront pas de justificatif sérieux quant à la fermeture de leur commerce seront réprimés par les services des fraudes», dira M. Benyounès. Le même responsable n’a pas manqué de dire également que les prix sont soumis à l’offre et à la demande. «Peut-être, durant les prochains jours, les prix augmenteront si l’offre est moins que la demande», soulignera-t-il.

Par ailleurs, le ministre a visité, en compagnie de la ministre de la Solidarité nationale et celle de l’Artisanat, les deux marchés de solidarité installés à la place du 1er mai, près du siège de l’UGTA et de celui installé à la société algérienne des foires et expositions SAFEX. Selon le secrétaire général de l’UGTA, pas moins de 30 millions de consommateurs ont visité les marchés de solidarité, durant ce mois de Ramadhan.


Source : http://www.depechedekabylie.com/


Evènements en relation:

         Assurance des exportations : Cagex singe une convention avec Natixis
         ultime réde la CREG avant le lancement de l’avis d’appel d’offres des 150 MW
         Classement 2018 des économies africaines les plus compétitives selon le WEF
         Énergies renouvelables : une société mixte Algéro-Espagnole est née
         L’Algérie lancera un projet d’approvisionnement en énergie en Libye avant fin 2018
         L’institut Fraser classe l’Algérie à la 159ème place sur 162
         Novo nordisk menace de cesser ses investissements en Algérie
         Sovac lance la pré-commande pour la Skoda Fabia et Rapid
         John Desrocher : “Attirer d’autres investissements américains en Algérie..»
         Les femmes africaines détiennent le record mondial de l'entrepreneuriat féminin
         E-commerce: la BDL lancera une campagne médiatique d'information
         Les leaders mondiaux de l'énergie appelés à investir en Algérie
         Pourquoi le prix du baril de pétrole à 100 dollars fait-il trembler ?
         Fin du salon « Alger Industrie » : le marché algérien est encore attractif
         Hausse des crédits à l'économie au 1er semestre 2018
         Algérie : le FMI table sur croissance de 2,5 en 2018
         Africa Investment Forum : tout est fin prêt pour le marché de l’investissement en Afrique
         Le groupe Ival exportera prochainement ses produits au Mali
         L’Algérie et la Tunisie œuvrent pour le développement des régions frontalières
         RAPPROCHEMENT ENTRE SOFRECOM ALGÉRIE ET SOFRECOM TUNISIE

Made-inalgeria.com

« Première Place de Marché B2B en Algérie, vous permet de trouver des produits, des fournisseurs et d'être en veille sur les appels d'offres, opportunités d'affaires.»

Propriété de Antares développment.Tout les droits sont résérvés.

Tél.: 024 79 97 97

GSM : 0555 05 40 20/21/22/23/24

Fax : 024 79 98 98

Nos partenaires :

 

Notre réseau :

facebook

Twitter

Catalogues

Linkedin