× Se connecter Inscription Produits Fournisseurs Annonces B2B Contact






développement du secteur Agricole

»  News   »  Publié le 04-08-2015  »  lu [ 1897 fois ]

développement du secteur Agricole

Afin de développer le secteur Agricole : Le ministre appelle à une mobilisation de tous les acteurs

Le ministre de l'Agriculture, du Développement rural et de la Pêche, Sid-Ahmed Ferroukhi a, lors de la prise de ses nouvelles fonctions à la tête du secteur, le 25 juillet dernier, affirmé que sa priorité sera de faire de l'investissement privé  dans ce secteur, "un vecteur du développement économique", notamment "dans cette conjecture économique qui nécessite une mobilisation de toutes les capacités et les acteurs".

Poursuivant donc dans cette même conception et pour assurer la continuité de ses objectifs, le ministre a évoqué, lors d'une réunion avec le secrétaire général de l'Union nationale des paysans algériens (UNPA) et des cadres du secteur, notamment les questions liées à l'ouverture de l'investissement et au problème du foncier agricole. Il a ainsi estimé à cette occasion que le secteur de l'agriculture est un domaine vaste qui nécessite une grande mobilisation pour pouvoir mettre en œuvre le plan quinquennal et les recommandations du Premier ministre pour l'organisation des filières agricoles et la production à l'horizon 2019. Il a également insisté sur la formation des agriculteurs notamment les jeunes. "Nous allons soutenir les jeunes agriculteurs dans les campagnes pour qu'ils soient la locomotive du secteur aux côtés des jeunes diplômés des universités et instituts". Et dans ce même ordre d'idée, le ministre a affirmé également la disposition de son secteur à promouvoir le dialogue et la communication entre les agriculteurs, les organisations et le gouvernement afin de sortir avec des mesures à même d'alléger les charges sur les agriculteurs.

C'est pourquoi, il a appelé à la mobilisation de tous les moyens du secteur en matière de coordination au niveau central local pour régler les problèmes auxquels font face les agriculteurs et les éleveurs. M. Ferroukhi a indiqué à cet effet que le ministère instruira les wilayas, les comités et les chambres d'agriculture pour faire participer les agriculteurs aux débats pour qu'ils puissent exposer leurs préoccupations. D'autre part, le ministre a insisté sur la formation des agriculteurs notamment les jeunes. "Nous allons soutenir les jeunes agriculteurs dans les campagnes pour qu'ils soient la locomotive du secteur aux côtés des jeunes diplômés des universités et instituts". De son côté, le secrétaire général de l'UNPA, Mohamed Alioui a estimé que l'agriculteur demeure marginalisé notamment en ce qui concerne le droit au logement rural et la couverture sociale et sanitaire, d'où le manque d'intérêt de la main d'oeuvre pour ce secteur. M. Alioui a souligné la nécessité de garantir un seuil minimum et de plafonner les prix pour éviter aux agriculteurs toutes pertes.

Le SG de l'UNPA a tenu à souligner que la nouvelle loi amendée en 2010, prévoyant la conversion du droit de jouissance en droit de concession, abrogeait la loi n°19-87, avant de préciser que les agriculteurs de 30 wilayas concernées étaient disposés à payer cette redevance avec effet rétroactif à partir de 2010.

Et justement concernant cette reconversion du droit de jouissance perpétuelle en droit de concession, M. Alioui a fait part du refus catégorique des agriculteurs de payer une redevance au titre des exploitations agricoles avec effet rétroactif à partir de 1987. A noter enfin que 70% d'actes de concession ont été établis et les 30% en suspens sont au niveau de la justice.

Source : http://www.lemaghrebdz.com/


Evènements en relation:

         Intérêt de l’Algérie au blé Russe
         Alimentation de bétail : les opérations de vente de l’orge et du maïs exemptées de la TVA
         Après une production élevée de grain...Algériens: les prix baissent-ils?
         L'Algérie est le troisième producteur mondial de figues
         Foncier agricole : Bientôt, un nouveau recueil de données statistiques
         Production de figues fraîches : l’Algérie occupe la troisième place à l’échelle mondiale
         L’Algérie va acheter 360.000 tonnes de blé
         Signature d’un protocole d’accord Algéro-Chinois
         Lancement des travaux de dragage du port de pêche de Dellys au 3e trimestre 2018
         Lancement du programme de promotion en faveur de la viande bovine européenne sur le marché
         Le groupe Hasnaoui , à l’avant-garde dans l’agriculture
         Groupe Hasnaoui : un exemple d’une gestion intégrée pour des objectifs lointains
         Agriculture: vers une autosuffisance en blé dur dans 3 à 4 ans
         Agriculture : la FAO en renfort dans la lutte contre la chenille légionnaire en Afrique
         Foncier agricole : la récupération des terres va se poursuivre
         Le secteur agricole algérien, attire les investisseurs hollandais
         Agriculture
         Les filières agricoles
         développement du secteur Agricole
         SIPA 2015

Made-inalgeria.com

« Première Place de Marché B2B en Algérie, vous permet de trouver des produits, des fournisseurs et d'être en veille sur les appels d'offres, opportunités d'affaires.»

Propriété de Antares développment.Tout les droits sont résérvés.

Tél.: 024 79 97 97

GSM : 0555 05 40 20/21/22/23/24

Fax : 024 79 98 98

Nos partenaires :