× Se connecter Inscription Produits Fournisseurs Annonces B2B Contact






L’intensification des études sismiques pour mieux identifier les r&eacuteservoirs du gaz

»  News   »  Publié le 30-03-2018  »  lu [ 98 fois ]

L’intensification des &eacutetudes sismiques pour mieux identifier les r&ampeacuteservoirs du gaz

Le Napec 2018 se poursuit à Oran pour sa quatrième journée au palais des expositions à Oran avec pour thème phare de la journée le gaz de schiste dont l’exploration et l’extraction requièrent une technologie de pointe et un savoir faire que détiennent les rares puissants en industrie gazière.

Apostrophé par Hakima Kamel, envoyée spéciale de radio Chaine 3 à Oran, Nabil Saâdalallah spécialiste en géoscience explique que cette technologie a tellement avancé que les pays en besoin « ne peuvent rien faire si on vient pas faire pour eux ».

« La stratégie d’explorer le gaz de schiste passe par trois étapes pour déterminer une zone : le P1 (ou le prouver), P2 (le probable) et le P3 (le possible) et ce n’est que là qu’on débute à parler de ressource de gaz de schiste », explique-t-il.

Le principal pourvoyeur des services et technologie – les USA - a amplifié les risques pour s’accaparer les marché. « Un marché très très cher » dit-on à Hakima Kamel.  

De son coté, l’experte physicienne auprès de l’Entreprise nationale géo-physique (ENAGEO), filiale du groupe pétrolier Sonatrach, Hanane Kedida, a estimé, au micro de l’APS, que le meilleur moyen d’identifier le volume des réservoirs en gaz de schiste est d’intensifier les études sismiques.

"Nous avons déjà des résultats primaires sur le potentiel en gaz de schiste en Algérie, fruit des études menées en la matière, mais il est recommandé d’effectuer d’avantage d'études sismiques pour collecter plus de données sur ce domaine énergétique", a-t-elle souligné dans une intervention lors d'une rencontre à la troisième journée de la 8ème édition de la conférence-exposition sur l’industrie pétrolière et gazière en Afrique du nord (NAPEC 2018).

Intervenant lors d'une table ronde autour du module géologique dans les avancées en hydrocarbures, la conférencière, représentante de l'ENAGEO a mis en exergue "l’importance de travailler sur le sismique pour pouvoir arriver à une bonne estimation des volumes en gaz de schiste", notant qu’en Algérie, "on est toujours à la phase d'exploration et de collecte des données."

En terme d’estimation, les statistiques font état d’un chiffre avoisinant 20.000 milliards de mètres cubes en gaz de schiste, a-t-elle fait savoir, soulignant que les études qui s’opèrent au niveau d’un nombre de bassins dans le Sud-est du pays "donneront lieu à une meilleure connaissance du niveau des roches mères (réservoirs de gaz de schiste)."

"Les études sur le gaz de schiste en Algérie, notamment la distribution régionale des paramètres nous aideront à avoir des données ponctuelles et à consolider la base des données en la matière, en plus de l’élaboration d'une cartographie du gaz de schiste, dont l’exploitation est prévu pour l’avenir", a-t-elle soutenu, ajoutant que "ces études devront identifier les régions de bon potentiel pétrolier, favorable à la fracturation hydraulique".

La troisième et avant dernière journée du "NAPEC 2018" a été marquée par l’animation de trois panels par des experts et représentants de compagnies pétrolières autour de plusieurs thématiques techniques, liées à l’industrie pétrolière, notamment les technologies de forage, d'exploration, d'analyse et de traitement des produits des hydrocarbures.

Près de 600 délégués prennent part à cet événement, dont la clôture est prévu mercredi. Le programme de cette rencontre comporte des conférences, des ateliers, des tables rondes, ainsi qu'une exposition regroupant environ 500 exposants activant dans différents segments des métiers pétroliers et parapétroliers.

Des compagnies énergétiques nationales et internationales participent à cette manifestation, dont Sonatrach, Sonelgaz, Repsol, Total et Statoïl. 

source:http://radioalgerie.dz/news/fr/article/20180327/137587.html




Evènements en relation:

         Assemblée annuelle de la Banque Africaine de développement
         10 startups algériennes participeront à VivaTech à Paris
         Banque mondiale table sur une hausse plus importante du prix des matières premières
         La compagnie Air Algérie met Oran aux portes de Montpellier
         Hydrocarbures: Les nouveaux défis de l’Algérie
         Le premier smartphone algérien arrive en France
         SITIC Africa 2018
         L’Algérie fournit 49.8% du gaz consommé par l’Espagne
         Lancement officiel du permis de conduire biométrique
         L’intensification des études sismiques pour mieux identifier les r&eacuteservoirs du gaz
         Complexe des textiles de Relizane : la première usine de filature démarre sa production
         salon de l’emploi et talents
         Salon national de l'emploi Salem 2018
         Numérique 101 : Construire sa culture Digitale
         En visite en Algérie, le président turc appelle à davantage d’échanges commerciaux
         Forum africain pour l'investissement et le commerce
         Salon de l’entreprise
         Rencontre d’affaires algéro-japonaise
         BIM EL-DJAZAÏR 2018
         FOIRE INTERNATIONALE D’ALGER 2018

Made-inalgeria.com

« Première Place de Marché B2B en Algérie, vous permet de trouver des produits, des fournisseurs et d'être en veille sur les appels d'offres, opportunités d'affaires.»

Propriété de Antares développment.Tout les droits sont résérvés.

Nos partenaires :

 

Notre réseau :

facebook

Twitter

Catalogues

Linkedin