× Se connecter Inscription Produits Fournisseurs Annonces B2B Contact






Réde l’Opep à Alger : vers un nouveau mécanisme pour surveiller la production

»  News   »  Publié le 24-08-2018  »  lu [ 232 fois ]

Réde l’Opep à Alger : vers un nouveau mécanisme pour surveiller la production

Les pays membres de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et les pays producteurs exportateurs de pétrole non Opep devraient s’entendre sur un mécanisme pour surveiller leur production de brut avant la fin de l’année, a déclaré hier le ministre koweïtien du Pétrole, Bakhit Al Rachidi.

Un comité mis en place par l’Opep et des exportateurs alliés non-Opep examineront leur production brute lors d’une réunion prévue le mois prochain en Algérie, a-t-il déclaré aux journalistes lors d’une tournée dans une centrale électrique. Selon, Al Rachidi, « les chiffres de production de l’Opep  et de pays en dehors de l’Opep seront examinés lors de la réunion en Algérie, et avant la fin de l’année en cours, il y aura un accord sur un mécanisme de suivi de la production l’année prochaine ». Toutefois, les marchés pétroliers devraient « rester stables » jusqu’à la fin de l’année, a-t-il ajouté.

Le comité qui se réunira en Algérie le 23 septembre, connu sous le nom de JMCC, est présidé par l’Arabie Saoudite et comprend des membres de l’Opep, l’Algérie, le Koweït, les Emirats arabes unis et le Venezuela, ainsi que des membres d’Opec et de Russie.

Après des mois de sous-production visant à soutenir les prix du brut, Opep a pu convaincre la Russie et d’autres alliés producteurs de pétrole d’augmenter leur production à partir de juillet.

L’Arabie saoudite a déclaré que l’accord permettait aux pays capables de produire davantage de respecter le niveau de conformité global du groupe, ce qui signifie que certains membres, comme lui-même, pourraient compenser les pénuries ailleurs.

Par ailleurs, l’Iran a demandé de participer à la réunion pour défendre sa part de marché qui pourrait être affectée par les sanctions américaines qui devraient prendre effet sur son industrie pétrolière en novembre. Cependant, il a exprimé son désaccord et a critiqué les projets de l’Arabie saoudite visant à stimuler la production au-delà des niveaux ciblés.





Evènements en relation:

         SSD SOLUTION AUTOMATIQUE ALGERIE TUNISIE MAROC.
         Algérie Poste : « Hawalatic », un nouveau service de transfert d’argent sans compte CCP
         Vivatech de Paris, des startups algériennes ont fait leurs premiers pas sur la scène
         Le complexe sidérurgique de Bellara opérationnel d’ici fin 2019
         La mise en service la semaine prochaine de la nouvelle aérogare d’Alger
         La Banque Mondiale fait état d’un fort ralentissement de la production algérienne d’hydrocarbures
         Cevital appelle à renoncer à la marche du 5 en sa faveur
         Réseau mondial des centres de l’Instituto Cervantes : Ouverture d’une branche d’aide aux réfugiés sahraouis
         Planche à billets : 6.556 milliards de DA émis jusqu’au 31 janvier 2019
         Tipasa en phase de transition pour devenir une ville intelligente
         Hausse de la facture d’importation des produits alimentaires en 2018 : 135 millions de dollars de plus
         Les hommes d’affaires algériens invités à investir le marché burkinabé
         Sonelgaz : un investissent de 2.400 milliards de dinars prévu pour 2028
         Guitouni élu vice-président de l’Opep à compter du 1er janvier 2019
         Importations : Une liste des fruits soumis au DAPS circule chez les opérateurs
         Bourse d’Alger : l’activité en baisse de plus de 34 en octobre
         Entreprenariat : IncubME lance l’incubation d’une première série de projets prometteurs
         Lancement de nouveaux projets de Cevital à Charleville-Mezieres dans les Ardennes
         Signature d’un contrat entre l’Algérie et l’Italie, pour la réalisation d’un projet de GPL
         Le Top 10 des pays africains ayant attiré le plus de projets d’IDE en 2017

Made-inalgeria.com

« Première Place de Marché B2B en Algérie, vous permet de trouver des produits, des fournisseurs et d'être en veille sur les appels d'offres, opportunités d'affaires.»

Propriété de Antares développment.Tout les droits sont résérvés.

Tél.: 024 79 97 97

GSM : 0555 05 40 20/21/22/23/24

Fax : 024 79 98 98

Nos partenaires :