× Se connecter Inscription Produits Fournisseurs Annonces B2B Contact






Registre du commerce

»  News   »  Publié le 08-06-2015  »  lu [ 1221 fois ]

Registre du commerce

De nouvelles mesures sur la NAE

Le projet de décret relatif à la Nomenclature des activités économiques (NAE) soumises à inscription au registre du commerce prévoit de nouvelles dispositions portant notamment sur la création d'un nouveau secteur d'activités spécifique à l'exportation, et la possibilité à tout opérateur économique de procéder à l'exportation. Le projet de texte, qui viendra en application des dispositions de l'article 23 de la loi de 2004 relative aux conditions d'exercice des activités commerciales, a pour objet de fixer le contenu, l'articulation ainsi que les conditions de gestion et d'actualisation de cette nomenclature.

La NAE, qui comporte toutes les activités qui doivent faire l'objet d'une inscription au registre de commerce, s'inscrit dans l'objectif d'une meilleure régulation et organisation des activités économiques et constitue un instrument centré sur la diffusion de l'information économique, expliquent les auteurs de ce texte législatif. Le projet de texte, dont notre journal a obtenu une copie, prévoit la création d'un nouveau secteur d'activités relatif à l'exportation, dissociant les activités d'importation de revente en l'état de celles d'exportation, qui sont, jusque-là, libellées dans le registre du commerce sous la dénomination unique d'activités import-export.

La NAE soumise à inscription au registre du commerce est composé des secteurs d'activités, respectivement, de production de biens, de production artisanale, de distribution en gros, d'importation pour la revente en l'état, de distribution en détail (sédentaires et non sédentaires), de services, d'exportation, note un des articles du projet de décret. Il stipule aussi la création d'une commission auprès du ministère du Commerce, dénommée "la Commission de la NAE", qui aura pour mission l'examen de l'adjonction de nouvelles activités dans la NAE, formulées par les opérateurs économiques, et l'intégration périodique de nouvelles activités figurant dans les nomenclatures d'activités de référence internationale.

Par ailleurs, le texte consacre le principe de l'homogénéité de l'exercice des activités économiques, soumises à inscription au registre du commerce, dans les locaux commerciaux adaptés à cet effet. Ainsi, l'article 9 du projet de texte précise qu'"au titre du respect de l'homogénéité des activités économiques soumises à inscription au registre de commerce, il n'est pas admis de cumuler l'inscription de plus d'un secteur d'activités sur un même extrait du registre de commerce." Toutefois et pour des raisons d'utilités commerciales, "le cumul de certaines activités du secteur de la distribution en détail et du secteur des services, peut être autorisé sur un même extrait du document", note le texte.

Le projet de décret intègre une autre nouvelle disposition permettant à tout opérateur économique, dans le cadre de ses activités, de procéder à l'exportation des produits conformément à la réglementation en vigueur, à l'effet d'encourager les exportations.


Source : http://www.djazairess.com/


Evènements en relation:

         le Gouvernement algérien maintiendra la stratégie de modernisation du corps des Douanes
         Forum algéro-allemand : Les opportunités d’investissements dans le secteur agricole
         Commission mixte algéro-émiratie: consolidation de la coopération économique
         Comment Internet révolutionne l’Afrique et prépare son émergence économique
         Publication du 1er guide réglementaire Algérie
         Le panier de l'OPEP à plus de 77 dollars
         Export : les produits algériens font leurs entrée sur les marché américains
         FGAR : 400 entreprises accompagnées en 2018
         Agriculture : récupération de 300 000 hectares de terres agricoles
         Registre du Commerce électronique: Les agents de contrôle en formation
         Le projet Desertec renaît de ses cendres
         BM :L’Algérie a « suffisamment de financements »
         L’Ambassadeur de l’Afrique du Sud : la Chine n’est pas venue en colonisateur en Afrique
         Production: "bond qualitatif" suite à l’interdiction de l’importation de certains produits
         Chine-Afrique: le président sénégalais rejette les critiques sur la dette
         Industrie pharmaceutique : Biopharm prend une participation majoritaire dans le IMPSA
         Le Groupe «Céram-décor» effectue sa première opération d’exportation vers la Jordanie
         Importations : les facture des carburant et des lubrifiants en baisse de 37,4
         Dessalement de l’eau de mer : vers la création d’un groupe industriel
         Prix des véhicules : L’APOCE va ester les usines de montages en justice

Made-inalgeria.com

« Première Place de Marché B2B en Algérie, vous permet de trouver des produits, des fournisseurs et d'être en veille sur les appels d'offres, opportunités d'affaires.»

Propriété de Antares développment.Tout les droits sont résérvés.

Tél.: 024 79 97 97

GSM : 0555 05 40 20/21/22/23/24

Fax : 024 79 98 98

Nos partenaires :

 

Notre réseau :

facebook

Twitter

Catalogues

Linkedin