× Se connecter Inscription Produits Fournisseurs Annonces B2B Contact






Selon le Président du FCE

»  News   »  Publié le 30-08-2015  »  lu [ 1255 fois ]

Selon le Président du FCE

« La chute des prix du pétrole n’aura pas d’impact sur l’activité de l’entreprise »

« L’Algérie ne va pas vivre une crise économique comme celle de 1986, car la situation économique et financière de notre pays se porte bien, d’autant que l’Algérie a effacé toute sa dette extérieure. »
 
Le président du Forum des chefs d’entreprises, Ali Haddad, a affiché, jeudi dernier, à l’occasion de l’inauguration du bureau du FCE au niveau de la wilaya de Médéa, son optimisme quant à la croissance et au développement économique de notre pays, en dépit de la dégringolade des cours du pétrole, en indiquant : « L’Algérie ne va pas vivre une crise économique comme celle de 1986, car la situation économique et financière de notre pays se porte bien, d’autant que l’Algérie a effacé toute sa dette extérieure. »

Le patron du FCE a appelé les citoyens  à ne pas écouter ceux qui ne cessent de «noircir» la situation et affirmé que notre pays ne sera pas secoué par une crise économique. Pour Ali Haddad, le plus important est de «travailler ensemble pour parer à toute éventualité». Lors d’une rencontre avec les opérateurs économiques de Médéa, plusieurs  problème ont été soulevés, entre autres, sur  la lenteur de traitement des dossiers au niveau des banques et la formation. Ali Haddad a fait savoir que l’organisation patronale qu’il préside, et à travers ce nouveau bureau, prendra en charge toutes les préoccupations des opérateurs économiques.

Mettant à profit cette occasion, il a indiqué qu’actuellement le FCE, en contact direct avec le gouvernement, œuvre à trouver des solutions à tous  les problèmes rencontrés, notamment sur le terrain, par les investisseurs, surtout en ce qui concerne le traitement des dossiers au niveau des banques. «L’inauguration de ce bureau, qui a été précédée par l’installation du  délégué FCE, permettra d’être plus proche des opérateurs et d’améliorer l’attractivité de Médéa», a-t-il ajouté.

Le patron du FCE n’a pas manqué de souligner que «notre présence aujourd’hui est la preuve que nous croyons profondément au riche potentiel que recèle cette wilaya qui offre des opportunités d’investissements inouïes dans de nombreux secteurs». Mettant à profit cette occasion, il a rappelé que le FCE milite pour que la liberté d’entreprendre soit consacrée conformément à l’article 37 de la Constitution. «C’est l’une de nos propositions phares pour l’émergence de notre économie.

Médéa a longtemps souffert des affres du terrorisme», a fait savoir M. Haddad. Et de poursuivre : «Ce fléau a freiné son développement qui s’est limité à l’agriculture et à l’exploitation des ressources naturelles. Malgré ces aléas, elle a réussi la prouesse de se hisser à la 3e place des wilayas céréalières et à la 4e pour la production laitière.»

Par ailleurs, le président du FCE a insisté sur la nécessité de permettre aux entreprises privées d’investir dans tous les secteurs, surtout lorsque ces dernières ont les capacités et la maturité nécessaires pour investir. Et de poursuivre : «Je me félicite, à cette occasion, de la qualité du dialogue avec les pouvoirs publics qui a abouti à des décisions courageuses et encourageantes pour l’entreprise, tout en préservant l’intérêt suprême du pays.» «Je me réjouis que, sur nos propositions, de nouvelles mesures de la loi de finances complémentaire 2015, relatives à la concession du foncier industriel destiné à la réalisation des projets d’investissement, ont été introduites», a-t-il ajouté. Selon lui, «cette décision favorisera le développement local et désenclavera les régions du pays qui souffrent d’isolement, tout en facilitant aux entrepreneurs l’accès au foncier».

S’adressant aux opérateurs, M. Haddad a indiqué : «Nous sommes sur la bonne voie pour solutionner définitivement le problème du foncier industriel et faciliter l’acte d’entreprendre et d’investir.» Il a salué, à cette occasion, l’opération lancée à l’intention des opérateurs du secteur informel afin de leur faciliter la régularisation de leur situation, la décision de dépénalisation de l’acte de gestion en faveur des gestionnaires  du secteur public et, de manière générale, toutes les mesures prises pour encourager la productivité de nos entreprises.     
À partir de la wilaya de Médéa, le président du FCE a procédé au lancement de l’opération «Un cartable pour l’avenir», organisée dans le cadre du programme FCE- Solidaire.

À cette occasion, Ali Haddad a exprimé sa pleine satisfaction quant au lacement de cette opération, en indiquant que «notre présence parmi vous, aujourd’hui, marque une fois encore l’attachement singulier du FCE et son engagement indéfectible aux régions, à leurs potentialités reconnues et leurs valeurs entrepreneuriales, mais également sociétales et culturelles très riches». «Il m’est donc apparu tout naturel d’exprimer très concrètement notre volonté de solidarité et de générosité», a-t-il dit, «avec la communauté dans son ensemble et la jeunesse de Médéa en particulier». Il est à noter que l’opération «Un cartable pour l’avenir» est la 5e action entreprise dans le cadre du programme FCE-Solidaire.  


Source : http://www.elmoudjahid.com/


Evènements en relation:

         Malek Zerourou : « La jeunesse est la vraie richesse de l’Algérie »
         Classement des pays par coût de la vie dans le monde : l’Algérie à la 122ème place
         Mise en œuvre de l’Accord de paix: poursuivre le processus de stabilisation du Mali
         Algérie-France : l’accord sur les échanges des jeunes actifs ratifié des deux côtés
         Les importations algériennes de téléphones en hausse de 18.3 au premier trimestre 2018
         Algérie-Mali: 13ème session du Comité bilatéral stratégique
         Algérie-France: Plus d’une centaine d’opérateurs économiques algériens à Paris en juin
         Industrie de montage automobile en Algérie : Le consommateur, le dindon de la farce
         Investissement : les Emirats Arabes Unis abandonnent la règle 51/49
         ENIE : La fabrication des terminaux de paiement électroniques (TPE) débutera en juin prochain
         Développement de la capitale : plus de 607,5 M.D déboursés entre 2010 et 2017
         Réalisation des nouvelles zones industrielles
         PLFC 2018 : les documents d’identités fortement taxés
         Algérie-Poste : Régularisation de 2075 travailleurs en situation d’emploi temporaire
         Population mondiale : 68 de citadins en 2050 contre 55 aujourd’hui
         Prévention contre les intoxications alimentaires
         La nouvelle gare maritime inaugurée en juin avec une nouvelle ligne Béjaïa-Barcelone
         Bouhadja: appel à trouver les voies de promotion du Vivre ensemble en paix
         Création d’une coordination nationale des associations de souscripteurs AADL
         Hadj 2018: poursuite de l'opération de dépôt des dossiers de visa jusqu'à nouvel ordre

Made-inalgeria.com

« Première Place de Marché B2B en Algérie, vous permet de trouver des produits, des fournisseurs et d'être en veille sur les appels d'offres, opportunités d'affaires.»

Propriété de Antares développment.Tout les droits sont résérvés.

Tél.: 024 79 97 97

GSM : 0555 05 40 20/21/22/23/24

Fax : 024 79 98 98

Nos partenaires :

 

Notre réseau :

facebook

Twitter

Catalogues

Linkedin