.
Made in Algeria
Produits Entreprises Appels d'offres Annonces B2B Actualités
 
 
Se connecter
 
Inscription

Energie

»  News   »  Publié le 12-07-2015  »  lu [ 614 fois ]

Energie

Salah Khabri, ministre de l’Energie:  : «L’Energie est essentielle pour la relance de l’économie nationale»

Quel que soit le type d’énergie à utiliser, ce secteur a besoin d’un grand boom, car durant les années à venir, ce sera la clé de tout développement. Son importance n’est plus à démontrer, comme vient de l’affirmer dans une déclaration à l’APS, le ministre de l’Energie, Salah Khabri. Les perspectives de développement du secteur, même si elles sont selon lui bonnes, représentaient une grande responsabilité qui doit être assumée par tous les cadres du secteur.

Le Ministre a également rappelé les efforts considérables de l’Etat, pour moderniser ce secteur vital, essentiel à la relance de l’économie nationale et qui est aujourd’hui à la pointe de la technologie. Un défi que les différents occupants de ce Ministère stratégique, ont voulu relever.
La politique énergétique est traditionnellement l’une des grandes politiques publiques de l’Algérie. Elle est une composante essentielle de sa politique économique (38% du PIB et contribue pour plus de 30% à la croissance globale réalisée en 2012). Elle est aussi un élément déterminant de sa politique extérieure (la place de l’Algérie au sein de l’Opep).
Aujourd’hui, notre pays doit faire des efforts supplémentaires pour intégrer un troisième facteur, longtemps marginalisé, qui est la transition énergétique, la préparation de l’après-pétrole et la préservation de l’environnement.
Le pétrole est certes une matière stratégique, mais aussi et surtout une ressource épuisable et non renouvelable. L’économie d’énergie et de chaque calorie, constitue une chance de plus pour notre développement.
Ainsi, des milliers de tonnes de pétrole seront épargnés pour les générations futures ou économisés et transformés ou vendus, pour s’en servir pour le développement de notre pays.

Les pouvoirs publics se sont donnés comme objectif de diminuer la consommation énergétique. La loi algérienne sur la maîtrise de l’énergie est une loi-cadre qui vise à responsabiliser les industriels et les particuliers sur la nécessité de faire des économies d’énergie, mais elle n’engage guère les pouvoirs publics à encourager la diversification de la consommation énergétique, notamment à travers des subventions, des initiatives volontaires, des crédits impôts, la révision de la loi sur l’urbanisme et l’habitat, en favorisant les équipements solaires.
Le Ministre a également rappelé les efforts considérables de l’Etat pour moderniser ce secteur vital, «essentiel à la relance de l’économie nationale», et qui est aujourd’hui «à la pointe de la technologie». Il a fait état, dans ce contexte, des multiples performances réalisées par la zone industrielle de Skikda, avant d’avertir, toutefois, qu’il était nécessaire de ne pas tomber dans l’autosatisfaction, en vue de résultats encore meilleurs.
«Nous exigeons toujours de nos cadres davantage de performances, pour que nous puissions faire encore mieux et plus que nos partenaires». Un pays riche est un pays qui possède une économie diversifiée, des institutions stables et une stratégie nationale en matière alimentaire, financière et énergétique qui font partie des garants de la sécurité nationale.

Par ailleurs, La contribution au développement de l’économie nationale et à la croissance, sources de création d’emplois et de richesse, par l’encouragement à la création d’une industrie des équipements des énergies renouvelables, est devenue une urgence nationale. Le développement des énergies renouvelables est l’un des éléments importants dans la politique énergétique dans le monde en général et les pays développés en particulier.
Notre pays s’est fixé un objectif de 10% dans la consommation énergétique en 2015, ce qui est très ambitieux. Pour beaucoup d’analystes, une place toute particulière doit être réservée aux actions de recherche et de développement des nouvelles technologies, liées aux énergies renouvelables. Une stratégie nationale de recherche devrait être publiée, à travers la loi d’orientation sur la recherche et le développement technologique et révisée tous les 5 ans.

Source : http://lechiffredaffaires.net/




Evènements en relation:

         Performance de l’économie nationale
         Energie solaire
         Le ministre de l’Energie à Skikda
         Energie
         Carburants
         Algérie - Japon: Production de silicium
         Industrie et mines
         Énergie
         Energie
         Energies renouvelables
         Transition énergétique
         Gaz de schiste
         Coopération algéro-norvégienne
         Efficacité énergétique
         Unité et la souveraineté nationales
         Pouvoir révolutionnaire
         Gaz de schiste
         Complexe sidérurgique de Bellara
         Gaz de schiste
         Algérie-Niger
  
Accompagnement et prévention
Équipe qualifiée
Batimaghreb N°2
Groupe électrogène Portable
Colorant alimentaire
Convoyeur à bande
Convoyeur à chaîne
Carrousel
Laveuse caisses
Table tournante



lKyRnqWa
lKyQnqSY
lKuTnKSX
lKmPlqua
lKuTnKaX
lKuSl6aS
lKmWmKiT
lKmTlauT

Bienvenue | Accueil | Concept | Devenir membre Made in Algeria | Contact | Connexion