× Se connecter Inscription Produits Fournisseurs Annonces B2B Contact






Hausse du pétrole : l’Algérie a récupéré 30 de ses revenus hydrocarbures

»  News   »  Publié le 17-05-2018  »  lu [ 318 fois ]

Hausse du pétrole : l’Algérie a récupéré 30 de ses revenus hydrocarbures

Le prix du pétrole a encore progressé hier mardi, le Brent de la mer du Nord frôlant les 80 dollars le baril, soutenu par les tensions géopolitiques au Moyen-Orient, notamment la reprise des sanctions américaines contre l’Iran, faisant ainsi peser un risque de pénurie d’approvisionnement. Cette embellie des cours de l’or noir a permis à l’Algérie de récupérer ainsi près de 30% de leurs revenus hydrocarbures par rapport à la dernière année.

A ces tensions géopolitiques, s’ajoutent une forte augmentation de la demande et les quotas de production décidés par l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) lors de la réunion d’Alger, ce qui a permis aux prix du pétrole d’augmenter de plus de 70% par rapport à l’année précédente.

La reprise des prix du pétrole sur le marché international semble être liée à l’annonce par les Etats-Unis d’imposer des sanctions à l’Iran sur son programme nucléaire, faisant craindre des pénuries de marchés plus tard cette année lorsque les restrictions commerciales entreront en vigueur.

La demande mondiale reste soutenue par la Chine, le plus grand importateur de pétrole, le premier importateur de pétrole au monde, dont les capacités de raffinage ont affiché une croissance de 12% en avril par rapport au même mois de l’année dernière à 12,06 millions de barils/jour.

Les recettes pétrolières de l’Algérie représentent 93.6% de ses recettes totales en devises au 1er trimestre 2018, elles seront affectées par l’amélioration des prix du pétrole sur le marché international. Ces revenus ont augmenté d’environ 30% cette année.

Cette hausse significative des cours de pétrole soulève de nombreuses interrogations sur les mesures prises par le gouvernement de recourir au financement non-conventionnel. En effet, le gouvernement va-t-il réduire les délais de l’utilisation de la planche à billets, sur une période de cinq ans, ainsi que la loi de finances qui est basée sur un baril à 50 dollars.




Evènements en relation:

         Accord Opep+ : Plusieurs pays annoncent d’importantes baisses de leur production pétrolière
         SPC-Sonatrach dément l’implication d’un de ses cadres dans un différend au Liban
         Coronavirus : Naftal continuera d’approvisionner le marché en carburant
         Bank of America Global Research: Le prix du Brent tombera à 20 $
         Partenariat entre Sonatrach et le Département américain de l’Energie
         Le baril de Brent clôture la semaine à plus de 68 dollars
         Medgaz : L’espagnol Cepsa cède ses parts à Sonatrach
         Tosyali Algérie exporte des mega-pipeline vers la Belgique
         Repenser la réforme du secteur de l’énergie dans un monde avide d’électricité
         Le panier de l'OPEP à 63,74 dollars le baril
         Raffinerie de Skikda : l’unité 100 reprend la production de l’essence
         GNL: l'Algérie possède les potentialités pour exporter vers l'Asie
         Le pétrole se maintient au-dessus de la barre des 70 dollars, profitant du recul des stocks américains
         Pétrole: Les investisseurs suivent attentivement ce qui se passe en Algérie
         Hydrocarbures Offshore : L’Algérie donne le feu vert pour l’exploration et l’exploitation
         Sonelgaz: un chiffre d'affaires de 390 milliards DA en 2018
         Lancement de la réalisation de deux centrales solaires avant fin 2019 à Hassi Messaoud (Ouargla)
         Sonatrach et Total créent une société commune en Algérie
         La production pétrolière de l’OPEP a atteint son plus haut niveau depuis 2016
         Le pétrole chute lourdement sur le mois d’octobre

Made-inalgeria.com

« Première Place de Marché B2B en Algérie, vous permet de trouver des produits, des fournisseurs et d'être en veille sur les appels d'offres, opportunités d'affaires.»

Propriété de Antares développment.Tout les droits sont résérvés.

Tél.: 024 79 91 64

GSM : 0555 05 40 20/21/22/23/24

Fax : 024 79 91 64

Nos partenaires :