× Se connecter Inscription Produits Fournisseurs Annonces B2B Contact






Le Brent à 77,54 dollars jeudi à Londres

»  News   »  Publié le 31-08-2018  »  lu [ 178 fois ]

Le Brent à 77,54 dollars jeudi à Londres

Les cours du pétrole confirmaient jeudi en cours d'échanges européens leurs gains de la veille, alors que les stocks américains ont reculé la semaine précédente tandis que le marché s'inquiète des sanctions américaines contre l'Iran.

Dans l'après-midi, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en octobre valait 77,54 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en hausse de 40 cents par rapport à la clôture de mercredi.

Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" (WTI) pour la même échéance prenait 17 cents à 69,68 dollars une heure après son ouverture.

A midi, le Brent a touché 77,95 dollars, à son plus haut depuis plus d'un mois et demi, tandis que le WTI a atteint 70,08 dollars, dépassant le seuil symbolique des 70 dollars le baril pour la première fois depuis un mois.

Les cours ont grimpé mercredi avec la baisse marquée des réserves américaines de pétrole, selon les données concernant la semaine précédente publiées par l'Agence américaine d'information sur l'Energie (EIA).

"Les prix ont particulièrement profité de la baisse des produits distillés due à un bond de la demande", a commenté Sukrit Vijayakar, analyste chez Trifecta Consultants.

A plus long terme, les analystes s'inquiètent de plus en plus de voir approcher le début du mois de novembre et l'application des sanctions américaines sur le pétrole iranien, ce qui limitera fortement la capacité d'exportation du troisième producteur de l'Opep.

"A en croire les données compilées à partir du suivi des tankers par satellite, les exportations iraniennes ont déjà chuté en amont des sanctions", a noté Giovanni Staunovo, analyste chez UBS, qui estime que le  débit sortant d'Iran aura diminué d'un million de barils par jour entre avril et fin septembre.

"L'Iran a du mal à trouver des compagnies maritimes prêtes à transporter  son pétrole, de crainte d'être à leur tour sanctionnées par les  Etats-Unis", a expliqué l'analyste.

Depuis début 2017, l'Opep et dix autres producteurs dont la Russie se sont fixé des objectifs de production pour limiter l'offre mondiale.

Mais en juin, l'Organisation a redéfini ses objectifs pour éviter que les baisses de production, notamment en Iran et au Venezuela, ne fassent flamber les prix et ne pèsent sur la demande.




Evènements en relation:

         Le pétrole se maintient au-dessus de la barre des 70 dollars, profitant du recul des stocks américains
         Pétrole: Les investisseurs suivent attentivement ce qui se passe en Algérie
         Hydrocarbures Offshore : L’Algérie donne le feu vert pour l’exploration et l’exploitation
         Sonelgaz: un chiffre d'affaires de 390 milliards DA en 2018
         Lancement de la réalisation de deux centrales solaires avant fin 2019 à Hassi Messaoud (Ouargla)
         Sonatrach et Total créent une société commune en Algérie
         La production pétrolière de l’OPEP a atteint son plus haut niveau depuis 2016
         Le pétrole chute lourdement sur le mois d’octobre
         Développement de la pétrochimie : Les quatre objectifs visés par Sonatrach
         Le potentiel de la mine de Tala Hamza revu à la hausse
         Le pétrole monte un peu mais reste affaibli par la hausse des stocks américains
         EPAL : Le volume des marchandises traitées en hausse de 0,64
         Le Brent au plus bas en un mois, les paris sur un manque d’offre se délitent
         Energies : lancement avant décembre 2018 d’un avis d’appel d’offre international
         Le pétrole remonte au-dessus des 84 dollars
         Hydrocarbures: Signature de deux contrats entre Sonatrach et Total
         Le prix du petrole passe la barre des 80 dollars
         Le volume des exportations de l’Algérie a baissé de 2.8 au premier trimestre 2018
         Energie renouvelable: Les entreprises algériennes face aux défis technologiques
         En dépit des difficultés, le privé algérien promis à un essor prodigieux

Made-inalgeria.com

« Première Place de Marché B2B en Algérie, vous permet de trouver des produits, des fournisseurs et d'être en veille sur les appels d'offres, opportunités d'affaires.»

Propriété de Antares développment.Tout les droits sont résérvés.

Tél.: 024 79 97 97

GSM : 0555 05 40 20/21/22/23/24

Fax : 024 79 98 98

Nos partenaires :