× Se connecter Inscription Produits Fournisseurs Annonces B2B Contact






Le pétrole rebondit avant une semaine décisive sur l’Iran

»  News   »  Publié le 07-05-2018  »  lu [ 35 fois ]

Le p&eacutetrole rebondit avant une semaine d&eacutecisive sur l’Iran

Les cours du pétrole ont fortement progressé vendredi, à huit jours d’une décision très attendue de l’administration américaine sur son potentiel retrait d’un accord sur le nucléaire iranien.

Le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en juillet a fini à 74,87 USD sur l’Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en hausse de 1,25 dollar par rapport à la clôture de jeudi.

Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de « light sweet crude » pour le contrat de juin a gagné 1,29 dollar, à 69,72 USD, au plus haut depuis la fin 2014. « Nous ne sommes plus qu’à une semaine de la décision américaine sur l’Iran et cette perspective engendre beaucoup de volatilité« , a indiqué James Williams, de WTRG.

Le président américain, Donald Trump, menace de se retirer le 12 mai de l’accord nucléaire conclu avec l’Iran, Téhéran ayant averti jeudi de son côté qu’elle quitterait l’accord sur le nucléaire si les Etats-Unis suivaient une telle voie. « Cela alimente les craintes d’un choc sur l’offre« , a commenté Stephen Brennock, analyste chez PVM, qui estime cependant qu’avec un délai de six mois pour les pays qui importent du pétrole iranien, le marché devrait garder l’équilibre. « Cela ne veut pas dire qu’il n’y aura pas une réaction instinctive des prix » en cas de fin de l’accord, a-t-il prévenu.

La progression des prix a toutefois été limitée en deuxième partie de séance après l’annonce d’une forte hausse du nombre hebdomadaire de puits de pétrole actifs aux Etats-Unis, un indicateur avancé de la production américaine publié par la société Baker Hughes.

Ceux-ci ont augmenté de 9 unités, à 834 puits après avoir déjà avancé de 5 unités la semaine précédente. « Ces données ont certainement empêché les prix d’aller plus haut et le pétrole coté à  New York de franchir la barre symbolique des 70 USD « , a estimé M. Williams.

La hausse de la production américaine passe toutefois pour le moment au second plan des préoccupations des analystes. « Il est clair que le risque géopolitique est la clé de la hausse des prix et s’il venait à s’apaiser, la production élevée des Etats-Unis pourrait entraîner une baisse des prix« , a estimé Lukman Otunuga, analyste chez FXTM. « Le marché international voit réellement ses réserves s’amenuiser, mais les Etats-Unis se noient dans le pétrole« , ont abondé les analystes du courtier Marex Spectron.

La production américaine a atteint sa dixième semaine de record de suite depuis que ces statistiques ont commencé à être compilées en 1983, les Etats-Unis extrayant en moyenne 10,62 millions de barils par jour (mbj), contre 10,59 mbj la semaine précédente, selon des données publiées mercredi par l’Agence américaine d’information sur l’Energie (EIA).

Sourcealgerie-eco.com




Evènements en relation:

         Le pétrole termine encore en hausse à New York
         La production de fer brut dans la mine d’El Ouenza passera à 5 M.T dans les années à venir
         Hausse du pétrole : l’Algérie a récupéré 30 de ses revenus hydrocarbures
         En 2017, la demande mondiale de gaz naturel a atteint un nouveau pic
         La Sonatrach a besoin d’un baril à 43 dollars pour réaliser ses investissements
         Pétrole : l’Opep se dit prête à soutenir la stabilité du marché
         Bedoui inaugure le terminal arrivée du gazoduc Illizi-Djanet
         Le pétrole finit une semaine agitée
         Pétrochimie : Total investit 1,4 milliards de dollars avec Sonatrach
         Quel avenir pour les énergies renouvelables en Algérie ?
         Les exportations des hydrocarbures ont représenté 93.6% au 1er trimestre 2018
         Mustapha Guitouni : « il ne faut pas voir le gaz de schiste comme un ennemi »
         Le pétrole rebondit avant une semaine décisive sur l’Iran
         Stratégie 2030 : Sonatrach veut devenir une des 5 plus grandes compagnies au monde
         Le pétrole recule, les puits se multiplient aux Etats-Unis
         Première découverte pétrolière de Sonatrach au Nord du Niger
         Sonatrach et le ministère irakien du Pétrole, signent un mémorandum d’entente
         Pour Claudio Descalzi, patron d’ENI «L’Algérie est la meilleure alternative pour l’Europe»
         35 compagnies pétrolières exclues du portefeuille du fonds de pension danois PKA
         Pétrole : Les tensions entre la Chine et les Etats-Unis pèsent sur les cours

Made-inalgeria.com

« Première Place de Marché B2B en Algérie, vous permet de trouver des produits, des fournisseurs et d'être en veille sur les appels d'offres, opportunités d'affaires.»

Propriété de Antares développment.Tout les droits sont résérvés.

Nos partenaires :

 

Notre réseau :

facebook

Twitter

Catalogues

Linkedin